Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin !

espace-beaute-lancome-printemps_2

Depuis que j’ai eu l’âge de faire du shopping seule ou entre copines à Genève, depuis mon petit village français voisin, j’ai toujours adoré flâner dans les grands magasins comme Globus ou La Placette, passer de corners en corners, m’émerveiller devant l’étalage de luxe et envier ces dames qui avaient la chance de pouvoir se faire maquiller…Je prenais en toute discrétion sur chaque corner les brochures et échantillons qui venaient alourdir mon sac à dos, que j’ouvrais le soir tel un butin,  décoraient alors ma chambre, et me servaient d’inspiration pour mes dessins. Oui, je dessinais beaucoup les modèles de campagnes de pub, et notamment Isabella Rossellini alors égérie Lancôme.

L’envie était forte de pouvoir poser des questions, toucher, sentir, mais il y avait un vrai mur entre la conseillère et moi. Comme ces boutiques de vêtements trop propres, trop vastes et vides de clients où vous sentez une gène à peine vous franchissez la porte. Evidemment à l’adolescence je pouvais ne pas représenter la cible idéale aux yeux des conseillères, quoique la clientèle future de ces marques de luxe. Rien n’était fait pour me mettre à l’aise ou me donner envie d’aller à la rencontre de la marque. Quand ensuite j’ai eu un pouvoir d’achat conséquent (vive la Suisse), je n’en demeurais pas moins mal à l’aise et avais toujours le sentiment qu’en demandant conseil, j’allais me sentir obligée de tout acheter, et pas forcément mes coups de coeur. Surtout l’expérience restait unilatérale : la conseillère détenait seule le savoir, les pinceaux, elle montrait et puis voilà. Cette expérience, elle fut universelle que je sois à Genève, New York, San Francisco, Paris ou Singapour. J’avais tant envie de briser cette glace !

Et mon voeu fut en partie exhaussé quand au Printemps Hausmann, alors que mon blog n’avait que quelques mois et que j’étais désormais dans une vraie dynamique de partage et de découvertes, un espace fut créé autour des marques émergentes, et notamment bio. J’adorais ce coin situé au 1er étage, proche de la lingerie, dans ses couleurs pastels, avec multitudes de testers, l’absence de conseillère qui me sautant dessus…c’est là que j’y ai fait mes plus fréquents achats.

espace beaute lancome printemps 3 510x229 Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin !

Cette année, je ne peux qu’applaudir l’initiative de Lancôme, oui MA marque, celle qui m’a tant fait rêver, celle que j’ai suivi de saison en saison, d’égérie en égérie, de miniatures en miniatures (que j’ai toujours!), de dessins en dessins…Car Lancôme casse les codes en proposant un corner, ou Maison Lancôme, au Printemps Haussmann à Paris qui répond parfaitement aux désirs d’expérience de marque aujourd’hui : interactive, ludique, conviviale. Enfin, une marque tient compte de la vraie transformation de sa clientèle, une clientèle dont les connaissances sont plus pointues grâce au savoir trouvé et partagé sur la toile, une clientèle aussi plus jeune qui ose et consomme le luxe, une clientèle qui aime se perfectionner et partager ses trouvailles, une clientèle qui veut s’astreindre des contraintes (temps, argent..) et obtenir un accès facilité aux produits…

lancome ipad espace 2 510x340 Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin !

Tel un « appartelier », ce nouvel espace peut accueillir jusqu’à 10 personnes autour d’une table d’hôtes. Au centre, tous les accessoires sont disposés pour permettre à la beauty addict de faire les essais de soin et de maquillage nécessaires pour trouver la bonne teinte de fond de teint ou de fard, la texture de crème adéquate…Des tablettes à chaque place dressent un récapitulatif du petit plateau de produits que la cliente a composé au gré de sa visite sur les étagères (300 références !), grâce à un système de reconnaissance des codes EAN. Et là, place au jeu : des tutoriels vidéos sont fournis pour s’amuser autour des produits choisis, des suggestions de produits complémentaires sont faites, la possibilité est donnée de se prendre en photo et faire un avant/après, et évidemment de le partager. Et c’est depuis cet I-Pad que la cliente peut faire appel à la conseillère, qui n’est donc plus le bouclier protégeant la marque sélective de la petite ado passionnée que j’ai pu être.

lancome espace beaute printemps haussmann 510x340 Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin !

Je suis certaine que les clientes n’auront aucun mal à jouer le jeu de cette beauté plus accessible et partagée…Travaillant depuis 10 ans sur des événements d’expérience produit et notamment pour de grands groupes, je peux parfaitement imaginer que bien des discussions et des validations ont du avoir lieu en interne avant d’en arriver là. Alors merci à ceux et celles qui ont soutenu et ont permis à ce projet de ce concrétiser. A coup sûr il va ouvrir la voie à bien d’autres corners interactifs côté de la concurrence !

ESPACE BEAUTE LANCOME PRINTEMPS HAUSSMANN
01 42 82 77 40
 
Crédit photo : Lancôme
loading Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin ! hellocoton Lancôme casse les codes des grands magasins, enfin !

Laisser une réponse