Essayages et témoignages autour de robes de princesse

Robe mariée Jésus Peiro 30ansenbeauté

Pour le mariage de ma soeur, nous avons toutes joué aux princesses, bébé inclus. Alors que le choix fut très rapide pour bébé et moi-même, celui de ma soeur fut surtout une expérience mémorable. Alors que j’étais très enceinte l’hiver dernier, je l’ai accompagné dans ses essayages. C’était fou la différence de traitement d’une boutique à l’autre, mais aussi l’ambiance et le style. Plus le temps a passé, plus les choses sont devenues sérieuses avec comme point d’orgue son transport (sous parapluie géant) et son enfilage sans se coincer un ongle ou de la dentelle dans la fermeture éclair! Commençons par les essayages version la témoin, le choix version la mariée et enfin le choix de ma robe et de celle de bébé !

5 essayages, une robe et une gueule de bois de femme enceinte

Je ne sais si ma soeur l’a fait exprès mais plus on a avancé dans les essayages, mieux on a été accueilli. Et bien sûr, plus ses envies se sont précisées.

Le 1er essayage a eu lieu dans une boutique au Palais de Congrès à Paris. Mignonne la boutique mais un brin usine quand même. Une bonne dizaine de catalogues sur une table à feuilleter pour faire son choix (limité à 5 robes max, il ne faut pas se tromper!), et beaucoup d’agitation autour, car les rdvs s’enchainent et les robes valsent. Mieux vaut se fier donc au catalogue car on n’est même pas sûr d’avoir la palette entière de robes exposée.

Ouf, je trouve une chaise et le show commence. La vendeuse ne me semble pas très concernée et plus stressée qu’autre chose par le respect du timing. Ma soeur est vite remise à l’ordre quand après essayage des 5 robes, elle demande à passer de nouveau la n°2. C’est que la robe était déjà retournée en exposition. Et pas question de prendre de photos. Ok, bye bye alors.

Le suivant s’est passé chez Pronovias. Une chose certaine : ils font du très bon merchandising. Par contre, c’est un peu moins classe hors vitrine, tant dans l’attitude des vendeuses (accueil, présentation, conseil) que dans les coupes. Écrasée entre 2 sacs à mains dans une petite cabine, je partage avec ma soeur et sa témoin un manque d’enthousiasme et écourte gentillement ma participation…Évidemment il en faut pour tous les goûts et les modèles restent globalement sympathiques, mais si on n’aime pas trop le côté meringue, mieux vaut aller faire son choix ailleurs.

Toc toc toc chez Rosa Clara, une marque espagnole. La boutique fait très haute couture et la vendeuse très accueillante et compétente assure un maximum en guidant la mariée dans son choix à partir du catalogue. Plus loin dans cette boutique rue du Faubourg St Honoré, on a l’impression d’être face au dressing rêvé d’une fashionista dans une ambiance ultra blanche. La cabine d’essayage est géante et les glaces ne manquent pas. Ma soeur essaie un modèle rétro splendide, et une robe bustier à la dentelle si légère…Le rêve peut enfin commencer !

Sous une pluie battante, j’arrive chez Delphine Manivet. L’ambiance est romantique avec un vieux landau installée à l’entrée, des bougies mais aussi des photos noir&blanc de mariage de ses clientes le long du couloir qui mène à l’espace d’essayage. On s’éloigne de l’ambiance un peu glacée et magique pour se retrouver dans le rêve d’un mariage plus romantique et bobo. Les robes de mariée avec haut et bas séparés, c’est un peu sa marque de fabrique. Il se trouve que ce style va très bien à ma soeur. La vendeuse est extra et prend tout son temps pour la conseiller alors qu’il est bien tard. Très chouette expérience.

Le dernier rdv…ma soeur le fait sans son autre témoin et moi...il faut dire que la boutique Nuit Blanche est un peu à l’autre bout du monde en comparaison avec les autres qui étaient très centrales. Elle a pu essayer plusieurs modèles du créateur espagnol Jesus Peiro.

Son choix final entre les 2 marques espagnoles et la marque romantique française, à la veille de Noël s’est fait aussi sans moi. Je suis tombée malade le jour où elle avait planifié ces 3 rdvs et ne voyais pas à 8 mois de grossesse trainer mon bidon (et ma gueule de bois) dans tout Paris. J’y suis retournée pour les essayages et les finitions puisque c’est à Nuit Blanche que ma soeur a choisi sa robe Clara.Ce lieu permet de vivre cette expérience de manière chaleureuse, intimiste, personnalisée et sans chichi, mais aussi sans bruit ! La vendeuse était sincèrement émue quand ma soeur est partie avec sa robe, j’ai trouvé son attitude super touchante. Avec un petit cadeau de sa part sous la main.

La robe de la mariée

Les conseils de ma soeur :

  • ne pas hésiter à vraiment profiter et à multiplier les essayages
  • bien s’y prendre en avance pour prendre les rdvs d’essayage, 1 à 2 mois de délai chez certains
  • les blogs de mariage sont de belles sources d’inspiration. Gros coup de coeur sur le blog américain Style me Pretty !

Robe mariee Jesus Peiro 2 30ansenbeaute 510x382 Essayages et témoignages autour de robes de princesseRobe Clara Jésus Peiro

Les accessoires

Les chaussures

Jimmy Choo , Louboutin .. ma soeur en rêvait mais n’avait guère envie de mettre aussi cher dans une paire de chaussures blanches assez difficiles à reporter.

L’idée des chaussures colorées lui plaisait beaucoup (un peu de fantaisie..) mais n’a pas du tout plu aux proches donc elle a laissé tombé.

Cela s’est donc fini par une virée avec son autre témoin au Printemps. Pas facile de trouver la bonne teinte, le confort, la bonne hauteur de talon (chéri me limitant à max 5cm pour que je ne le dépasse pas) et une certaine esthétique.

Chaussures mariee 30ansenbeaute 510x765 Essayages et témoignages autour de robes de princesse

Son choix s’est au final porté sur une paire de chaussures Pura Lopez en soie blanche (220 € quand même). Pas de coup de foudre mais à posteriori bien confortable et assez jolie

Les boucles d’oreille

Ma soeur avait craqué sur les boucles de ex- miss Kate Middleton à son mariage … Petit problème de budget. Elle a donc commandé une réplique de ces boucles sur le site daniadream.com mais après réception cela faisait un peu trop toc à son goût.Robe mariee Jesus Peiro 3 30ansenbeaute 510x766 Essayages et témoignages autour de robes de princesse

Ce fut donc de très jolies gouttes d’eau en strass de chez Agatha (~50 €) qui ont orné ses oreilles et elle en ai reçu plein de compliments.

La robe de la témoin

Je n’avais qu’une demi-journée pour trouver la robe, et pas plus. C’était le 1er jour de soldes d’été. J’ai filé tout droit chez BCBG MAX AZRIA et avais en tête de porter une robe très colorée. Manque de chance: aucune d’elle n’était soldée.

Robe BCBG Max Azria 30ansenbeaute 510x766 Essayages et témoignages autour de robes de princesse

Je tombe sur cette robe bustier très déstructurée, avec dentelle, tulle et du jaune pour donner le peps à la couleur taupe dominante. Elle a quelque chose de rock (et de sexy, on n’a pas manqué de me le faire remarquer…). J’imagine déjà la coiffure et les chaussures jaunes…que je trouve 1h après chez Cosmo. Vraiment, une belle affaire.

Robe BCBG Max Azria Runway Color Cinder

Pour le mariage civil, nous avons toutes les 2 trouvé de jolies robes chez Sandro.

La robe de la petite princesse

Nous avons profité d’un cadeau de naissance chez Baby Dior pour choisir la robe que portera la puce, pour le mariage de sa marraine !

Robe Baby Dior 30ansenbeaute 510x382 Essayages et témoignages autour de robes de princesseRobe Baby Dior 2 30ansenbeaute 510x382 Essayages et témoignages autour de robes de princesse

Cette robe magnifique de la ligne Réédition  est une reproduction à l’identique des 1ères collections Baby Dior des années 70. Une robe adorable et tout en douceur de petite fille…qui a presque volé la vedette à sa marraine ce jour là !!!

Robe Mademoiselle Rose Eté 1969 Baby Dior

On espère que ce petit témoignage vous aura fait voyager dans cette chouette aventure !

est un peu à l’autre bout du monde en comparaison avec les autres qui étaient très centrales
loading Essayages et témoignages autour de robes de princesse hellocoton Essayages et témoignages autour de robes de princesse

7 commentaires

  1. Vous étiez toutes de vraies princesses. Excellents choix, simples et raffinés.

  2. waou ta soeur etait tres belle et alors ta robe , j’avoue, j’ai un gros gros coup de coeur! elle est tres chic et tres rock!!!! j’adore
    je reve depuisd es annees d’une robe manivet… je sais exactement laquelle… ah, il ne reste plus qu’a rever/attendree….
    xxxo

  3. Vous êtiez toutes les 2 magnifiques!
    J’aime particulièrement les boucles d’oreilles choisies par ta soeur, et ta robe + coiffure se marient à merveilles!

  4. J’ai moi aussi un mariage ce samedi et j’ai trouvé ma robe chez BCBG by Max Azria. La boutique est pleine de belles robes, j’adore !

  5. Ta robe à froufrous est magnifique, class et en même temps pas du tout cliché. C’est fou comme ta sœur te ressemble ! Et wahou je le dis et je le redis, tu as vraiment une ligne incroyable pour une jeune maman (ce ventre plat c’est magique).

  6. @Sheily: merci de ta visite, cela fait plaisir!
    @paristempslibre: j’espère qu’elle a des collections permanentes dans ce cas!!! c’est vrai qu’après bébé, on se prend à rêver mariage encore plus fortement :
    @Angelubies: Agatha comme Thomas Sabo sont des bonnes adresses pour des accessoires élégants pour les mariages, et on continue à les porter après!
    @Silana: je veux la voir!!! en tout cas sympa de t’avoir croisé lundi passé aux Victoires de la beauté!
    @MissShalyne: tu sais, je crois qu’on n’est jamais content de ce que l’on a, car ce petit ventre, il est toujours là (et merci la robe de l’avoir bien caché!!!).

  7. Les choix sont excellents, très simple et très chic…

Laisser une réponse