Porter un appareil dentaire à 30 ans, est-ce bien raisonnable?!

orthodontie-Appareil dentaire adulte-30ansenbeauté

Se faire réaligner les dents la trentaine passée, est-ce bien raisonnable ? Après tout, le prince est souvent déjà charmé, les dés professionnels sont lancés, on peut être perdu entre les grossesses ou les naissances, et il y a tant de priorités… Et pourtant. Cette folie, je l’ai faite, et quel chemin de croix tout au long de ces 23 mois! Au point de n’avoir pas vraiment songé à me confier sur le sujet, malgré mes fréquentes chroniques sur le blog. Car l’orthodontie ce n’est pas bien glamour, le traitement bien lourd, et le vécu avant/pendant si douloureux que le sujet en serait presque intime. Mais la fée Chris est passée par là, a su me convaincre, elle qui a connu l’avant-après, et il y a bien parmi vous des personnes qui comme moi ont caressé ce rêve, n’est-ce pas? Voici donc mon petit journal de bord, mon témoignage qui, je l’espère, convaincra peut être quelqu’un de sauter enfin le pas!

Mon sourire de macaque ou l’origine du mal…

C’est ainsi que le dénommait mon frère. On n’est pas tendre dans les fratries… A chaque réunion de famille quand l’appareil photo pointait le bout de son nez : « Ne fais pas ton sourire de macaque ! ». Je fermais la bouche et tordais mon visage dans un rictus… Et voici comment l’idée a germé. Me faire refaire mon sourire lui clouerait le bec! Là je parle de mon complexe. Car le reste…

Il est long le chemin…

Mais quand donc a commencé mon histoire avec l’orthodontie? Jeune comédienne n’osant sourire sur mes photos de casting, j’ai un jour poussé timidement la porte d’un célèbre orthodontiste parisien. J’avais dix-neuf ans, les dents de travers, et le docteur Fillion était un des orthodontistes les plus réputés de la capitale.

OrthodontieSpassionGirlAvant 30ansenbeaute 510x382 Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?!

J’ai sagement fait une radio panoramique dentaire, et ai stoïquement reçu le coup de massue du docteur, assise pleine d’espoir devant son bureau. Quarante deux mille francs! Moi qui n’avait pas encore les moyens de partir de chez mes parents! J’ai retenu un rire nerveux, balayé les facilités de paiement avec le sourire, et suis rentrée en larmes à la maison. Fin du rêve.  Et ne croyez pas que je m’apitoie sur moi-même les filles. Celles qui parmi vous ont les dents abimées ou de travers comprennent, c’est une souffrance de ne pas oser sourire.

Et puis j’ai grandi…

Deuxième étape, quelques années plus tard. Jeune célibataire, je gagne mieux ma vie. Assez en tout cas pour prendre le risque (et oui c’est un risque quand on est intermittent!) de m’engager financièrement sur un traitement. Et justement  mon adorable dentiste en connaît un, qui serait plus dans mes moyens. J’y fonce. Et bien non, toujours pas. Encore trop cher, on parlait là toujours de six à huit mille euros, et le type seul dans son cabinet tristounet ne m’inspirait pas. Mais voilà que quelque temps plus tard je tombe sur un article dans un Nouvel Obs? Où j’entends parler pour la première fois de la consultation du sourire de l’hôpital Rothschild.

Je suis emballée, je viens de rencontrer Choupi, tout me sourit enfin? Des semaines d’attente ne me font pas peur. Je ne suis plus à cela près! Quatre mois après mon appel, et sans oublier le plus long, une heure et demie de patience dans la salle d’attente, me voici enfin devant une équipe épatante de spécialistes. Hélas! Je n’y retrouve aucune solution miracle. J’envisageais alors d’y poser des plaquettes, solution rapide et économique… Pas question, mes dents sont saines. Et je ne m’en réjouis pas!

Je demande alors les fameuses gouttières Invisalign. C’est la nouvelle marotte de l’orthodontie. Pour cent-quatre-vingts euros par mois, gouttières à refaire chaque mois bien évidemment, on place les dites gouttières invisibles en plastique sur les dents. Elles reproduisent la position idéale afin de contraindre les dents à s’y ranger. Mais ce n’est valable que pour des petits déplacements et ce n’est pas du tout mon cas!

Seule issue : l’orthodontie classique encore, et j’y rencontre là un orthodontiste avenant, sourire ultrabrite à l’américaine, très vendeur. Peut être trop… Car même si je l’ai revu dans son cabinet, je n’ai  pas donné suite encore une fois.  Trop cher, trop speed, traitement présenté comme une partie de plaisir et je n’étais pas dupe, il m’a manqué un déclic pour sauter le pas.

And the winner is… Le docteur Collins

A qui, à quoi dois-je de m’être décidée? Aux circonstances? A Choupi qui se lance sans la moindre hésitation dans l’aventure, après un contrôle à la consultation du sourire, pour sauver ses dents menacées par la malformation de sa mâchoire? Moi qui avais craqué pour ses dents de travers, y retrouvant mon double, quelle ironie! Le voilà qui me pique mon rêve, lui qui se moquait de ses dents comme de sa première chemise!

Mais voici une rentrée d’argent imprévue. Est-ce enfin le moment? Et surtout n’est-ce pas trop tard? Après tout Tom Cruise vient bien de le faire, lui à la quarantaine passée! J’accompagne Choupi pour sa première consultation. Il a rencontré une femme orthodontiste qui le rassure. J’observe, demande un rendez-vous. Choupi avait raison.

Il m’aura fallu quinze ans et rencontrer quatre orthodontistes pour enfin me sentir en confiance, avoir des réponses à mes questions, trouver quelqu’un qui n’enjolive ni ne noircisse le tableau, au delà de l’orthodontiste une femme formidable qui comprenne mes angoisses et mes attentes. Elle m’explique médicalement ce que mes dents risquent en l’état. A savoir que ma supraclusion commence à saper leurs racines. Et me rassure enfin.

Cette fois-ci je suis prête, et c’est décidé, je me lance. J’opte pour un traitement invisible, un peu plus couteux mais les bagues seront cachées sur l’envers de mes dents. C’est parti pour dix-huit mois d’appareil dentaire… En amoureux. Et cela est très fréquent me confie l’orthodontiste, qui n’en est pas à ses premiers mariés! De nombreux couples se lancent à deux dans la bataille, question de courage. Pas forcément des jeunes, et l’homme est souvent le moteur figurez-vous! Des mamies aussi, qui veulent être baguées « comme leurs petits enfants ». Si. Sa plus vieille patiente a soixante-dix ans. Et est ravie de cette aventure!

Phase n°1 : 13 février 2008, c’est parti!!!

Après une prise d’empreinte le mois précédent, mes bagues, ou brackets, « Incognito » commandées dans le laboratoire allemand spécialisé 3M Unitek sont enfin arrivées, et c’est le jour J. Heureusement mon orthodontiste les a faites réaliser sur mesure, et refuse de travailler avec celles en vente dans le commerce. Les brackets sur mesure sont plus faciles à supporter, dérangent moins la langue. Mon praticien me les pose donc lors d’une longue séance d’une heure et demie.

Orthodontie appareillagelingual 30ansenbeaute II 510x382 Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?!

Je n’ai pas mal tout de suite, mais je n’arrive plus vraiment à articuler. Pour m’habituer au changement, la dentiste n’a posé que le bas de l’appareil… Pour que je souffre moins aussi? Autant être franche avec vous, ces premiers jours sont un enfer! Si au sortir du cabinet je n’ai ressenti qu’un inconfort modéré, les plaies sont arrivées très vite!  Je n’avais pas réalisé que les bagues à l’intérieur de la bouche seraient bien plus blessantes, mais mon métier de comédienne ne me permet pas dix-huit mois de chômage! Consolation : au moins je n’ai pas eu besoin d’extractions avant de commencer mon traitement! Il est vrai que cela se fait de moins en moins…

Des débuts qui me font saliver…

Impossible de parler, encore que ce ne soit pas bien grave puisque plus personne ne me comprend. Impossible de mâcher, voire de boire, tant chaque mouvement dans la bouche me blesse. Ma langue, prisonnière entre cette carapace de métal est en charpie, mes gencives saignent! Je commence au Doliprane, en trois jours passe au Di-Antalvic, et pleure pour de bon.

J’en bave, au propre comme au figuré car me voici luttant contre les accidents de salive comme un bébé. La cire donnée par ma dentiste pour rendre moins contondantes mes bagues m’enflamme les gencives! Le Pansoral ne me soulage pas. Si ce n’avait été le prix, mon parcours, j’aurais tout abandonné. J’ai cherché du réconfort sur un forum social spécialisé, j’ai perdu du poids (youpi !!), zozoté un temps. Je garde en mémoire cet olibrius qui m’est passé devant, dans la queue de la Sécurité Sociale, et qui devant mes protestations… A repris mon bégaiement! Envie de meurtre, tout d’un coup… Heureusement (!) Choupi passe par les mêmes phases, et quel soutien! Mais pour être honnête mon orthodontiste m’a affirmé qu’heureusement pour la plupart des patients ce n’était pas tant difficile! Serais-je douillette?

Phase n°2 : 26 mars 2008, pose du haut de l’appareil

Il faut dire qu’en plus mes dents sont courtes, ce qui a accentué encore plus la douleur, les bagues étant encore plus proches des gencives. Pour autant les suites de cette deuxième pose sont bien moindres, et enfin je ne zozote presque plus. L’expérience me guide : je fais plus attention à moins parler pour éviter de me blesser les premiers temps. Petite récompense : j’ai perdu deux kilos! Quand chaque bouchée blesse, on relativise vite le plaisir de manger. Il faut éviter de mâcher, ou ce qui est le plus dur à mâcher; vive les soupes, Picard, et le livre des  Hachés de Sophie offert à Choupi pour la Saint Valentin. Je ne mange plus de fruits, je sirote des jus. A la paille! Je finis par ajouter de la viande moulinée dans mes purées. Et je bénis mon Babycook qui me sauve presque la vie! Quand aux bisous, et autres câlins du reste, tout devient… plus chaste.

C’est comme tout, on finit par s’habituer

On finit par tenir, et… oublier. La vrai douleur dure au moins un mois, il en faut au moins trois pour être à peu près confortable. Après, tout dépend de la sensibilité du patient. Au cours du traitement il y a évidemment d’innombrables aphtes (il faut bien!), mais on s’est tellement habitué aux bobos qu’on a dans la bouche qu’on ne les remarque plus. Ou bien, apprend-on à mieux soulager la douleur?

Ce qui est sûr, me confie mon orthodontiste, c’est qu’il faut impérativement être bien dans sa peau quand on se lance dans cette aventure, de peur de se laisser submerger par cette petite goutte d’eau… Et j’ajouterais que l’écoute de l’orthodontiste y fait beaucoup. Tant de fois j’ai appelé désespérée le docteur Collins et son assistante au secours, pour un conseil ou un rendez-vous en urgence. Sans son écoute, sa patiente et sa gentillesse, je ne sais pas si j’y serais arrivée!

Je ne veux pas décoller, je ne veux pas décoller…

Tout d’abord, il faut niveler mes dents, c’est à dire les mettre toutes à la même hauteur. Corriger leurs rotations, et dans mon cas c’est assez lourd. Pour ce faire, l’orthodontiste utilise un petit fil en alliage, au diamètre fin et à mémoire de forme. Et ça va vite! Très vite même! Cela me conforte et me donne du cœur à l’ouvrage, car c’est bien dans les premiers mois que les changements sont les plus spectaculaires… Et cela est d’autant plus visible que l’encombrement est grand. Lors de cette première phase, on change plusieurs fois les brackets de position au fur et à mesure que les dents deviennent plus accessibles. A chacun de mes rendez-vous mensuels, l’évolution est flagrante, quelle joie!

Évidemment le sérieux du patient est indispensable… Car le risque dans ce traitement c’est de… décoller ! Et oui, chaque bague décollée retarde, voire fait reculer l’évolution du traitement. J’ai « décollé » en juillet 2008 pour la première fois! Et en série en novembre 2008… Le stress devine le docteur. Elle me confie que l’on décolle souvent par période. On fait moins attention, on se met à manger du même côté. Choupi s’en souvient, lui qui a décollé « par ma faute » en me chipant une olive dans mon assiette chez L’Italien. Je vous laisse imaginer l’ambiance à la fin du diner!

Au restaurant, en société, et ailleurs, quelques conseils soit-dit en passant…

Et quant à parler restaurant…à chaque repas, les morceaux de nourriture qui se coincent dans les bagues sont insupportables. J’ai en permanence un petit kit brosse à dents/dentifrice dans mon sac, et ai appris à me brosser les dents dans les toilettes des restaurants discrètement… Ah l’indispensable petite brosse qui se faufile entre les bagues et que l’on achète en pharmacie! Toutes ces gorgées d’eau que je garde en bouche pour risquer un mini-bain buccal! Je vous laisse imaginer les crises de rires avec Choupi quand nous tentions nos bains de bouche d’un air complice en société, de dos, l’air de rien, sourire en coin.

Ce qu’il faut retenir également : plus l’hygiène est irréprochable moins on a de bobos. Ne pas faire l’impasse sur les bains de bouches du début, le brossage après chaque repas. Et surtout j’ai eu droit à de fréquents détartrages chez le dentiste, car les bagues font produire beaucoup de tartre et la gencive s’enflamme vite. Je n’ai jamais tenu plus de trois mois sans détartrer. A rajouter au budget…

Phase n°3 : stabilisation

Si on extrait, c’est là que l’on ferme les trous. C’est enfin le moment de passer au gros fil, son diamètre plus épais permet de glisser les dents, de leur donner une inclinaison correcte, et de finir de les déplacer. C’est en mai 2008 que l’orthodontiste y glisse pour la première fois une partie des dents du haut. Et en septembre 2008 toutes les dents y tiendront enfin, notamment la vingt-deux qui en aura fini de sa rébellion! Mâtée à l’aide d’un lasso constitué par un élastique, attachée à la bague qui la tire en arrière. Hélas tout au long du traitement j’aurais droit à quelques-uns de ces lassos, qui s’ils sont invisibles par leur aspect translucide, ne le sont pas tant avec la pointe de colle posée sur la façade de la dent qui les empêchent de glisser. Pendant quelques mois, j’ai eu l’impression que mes incisives avaient des verrues!

En bas, j’ai eu droit à une incisive latérale qui partait de travers, et décollait à loisir… Elle a mis un an à rentrer dans le droit fil, en janvier 2009. Sans compter ce problème de gencives entre mes deux incisives centrales, long à corriger. Et pour « couronner » le tout? J’attends un bébé! Mes gencives en saigneront d’autant plus. Et surtout…vous avez déjà eu des nausées avec des bagues, vous?

Phase n°4 : je suis une adepte du latex…

Ah ces élastiques… Que de souvenirs… Des mois après, j’en retrouve encore dans mon sac à main, mes poches de jeans… J’en ai semé partout! La phase finale d’un traitement orthodontique consiste à mettre les arcades dentaires les unes en face des autres en opérant des tractions intermaxillaires. A l’aide d’élastiques donc. L’orthodontiste colle des boutons en métal sur les dents pour les retenir. Et il y en a des tas de sorte! Les miens sont des « Skate board »…

Cette phase débute en juin 2009. J’ai passé tout l’été à faire avancer mon arcade dentaire inférieure! Après septembre, deux mois ont été nécessaires pour tourner et mettre les milieux des deux arcades face à face, et ce, en disposant les élastiques de façon asymétrique. Et il a fallu tout l’hiver pour remettre l’incisive latérale supérieure gauche qui est ressortie un mois et demi avant la fin du traitement! Grrrr! Je vous passe les moments où Choupi et moi échangions nos élastiques par erreurs. Et ceux où, quand nous étions « en phase », nous nous les prêtions la bouche en cœur! Entre temps je suis devenue une experte en pose d’élastiques. Et si au début les crochets en plastiques pour les accrocher et un miroir m’étaient indispensables, d’un geste sûr, ni vu ni connu, y compris en société, j’enfilais ou je déposais en un éclair et en un tour de doigt mes précieux alliés en latex… Une experte.

Phase n°5. Contenir. Sa joie?

Nous voici en janvier 2010. Vingt-trois mois après le début du traitement. Un mois avant mon terme! Pour l’anecdote, Choupi a « débagué » un mois plus tôt, soit, pour lui qui avait vingt-quatre mois de prévu initialement, deux mois en avance. L’orthodontie a ses raisons que la raison ne connaît point.

Ce qui est terrible c’est que mes bagues ne me gênent absolument plus. A la dépose, j’ai l’impression que ma bouche est un boulevard! Je me remets brièvement à zozoter. C’est qu’il me faut me réhabituer à toute cette place! Tout n’est pas pour autant fini, car il me faut maintenant prendre une empreinte, je dois porter pendant au moins cinq ans deux fils de contention sur les douze dents centrales. Croyez le ou pas, mais durant les deux jours nécessaires à la fabrication de ces fils, mes dents auront légèrement bougées, ré-ouvrant l’espace entre les deux incisives centrales du haut. Panique! Heureusement gérée à la pose du fil par ma géniale orthodontiste, qui a attrapé et coincé entre ses gants les deux rebelles. Le fil en lui-même? Il ne me gêne absolument pas. Quant à la joie de la fin du traitement… Et bien si je suis soulagée, je suis aussi tout à la naissance de mon bébé et n’ai pas trop le temps de me réjouir. Et surtout… tout n’est pas fini! Car il reste encore bien du travail pour rendre définitivement mon sourire Hollywoodien.

Phase cadeau Bonux : il me faut affronter les dommages collatéraux…

C’est la (petite) face cachée de l’iceberg qui me reste à affronter. Et bien oui, on ne réaligne pas ses dents à la trentaine sans avoir à subir quelques dommages collatéraux! J’ai eu droit pour parachever mon œuvre à toute une série de rendez-vous chez mon dentiste. Et voici la liste noire de ce que j’ai du affronter :

  • Le détartrage du siècle, dans les deux jours entre la dépose des bagues et la pose du fil de contention. Avec les restes de colle. Je vous laisse imaginer.
  • Il a du m’extraire en urgence, un mois après bébé (impossible de m’anesthésier enceinte), soit deux mois après l’arrêt du traitement, la dernière dent de sagesse qui me restait. Incluse dans ma mâchoire, elle était inamovible… Jusqu’à ce que le réalignement la libère! Et qu’elle menace de tout dévaster!
  • Puis j’ai du consulter tout autant en urgence un parodontiste. Car la racine de ma couronne, une molaire, s’était enflammée, des bactéries s’étant infiltrées dans la gencive à l’occasion du glissement de la dent. Il a fallu ré-obturer le canal de cette racine. Et cela à un coût certain de refaire cela par un spécialiste.
  • Le fait de rassembler mes deux incisives centrales, en haut, a créé une superposition de chair compressée très inesthétique. Il a fallu en enlever…
  • J’ai eu la surprise de découvrir que mon incisive latérale droite faisait la moitié de la taille de sa jumelle. Ce que je ne pouvais savoir puisque c’était une dent en rotation. L’orthodontiste a donc laissé un léger espace que mon dentiste a comblé avec de la céramique pour agrandir ma dent. Il aurait été dommage d’abraser cette dent saine pour poser une facette. Ce n’est pas plus cher qu’un pansement classique, et l’effet est bluffant.
  • En parlant d’incisive latérale supérieure… La gauche justement a dévoilé une inesthétique petite pointe que l’on ne pouvait voir lorsqu’elle était retournée. On a du la limer…
  • La chair sur l’incisive centrale droite est remontée, dévoilant une partie de sa racine, ce qui est fort inesthétique et dangereux pour la dent. Une petite intervention a corrigé a peu près ce défaut.
  • Et pour finir, un blanchiment a redonné une teinte acceptable à mon sourire qui par le traitement et par le tartre, avait rendu mon émail jaune comme celui d’un fumeur!

Othodontie MoulageSpassionGirl 30ansenbeaute II 510x382 Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?!

J’en profite pour glisser au passage, que je teste actuellement le dernier dentifrice Email Diamant White and Fresh. Et que j’en suis plutôt satisfaite! Mes dents sont effectivement plus blanches et plus brillantes, et j’ai vraiment une haleine sûre plus longtemps. Un bon produit. Je regrette juste que l’effet fraicheur promis ne soit pas plus intense en bouche, et plus long sur la journée. Sur ce point je ne vois pas de différence avec mon bon vieux Fluocaril.

Au final, un sourire qui n’a pas de prix

Fin des réjouissances six mois après la dépose, soit vingt-neuf mois après le début de mon chemin de croix. Au final, il m’aura fallu presque trois ans et près de 9’000€ incluant le dentiste, l’orthodontiste et le parodontiste pour réaliser mon rêve. 2000€ par semestre, plus 1000€ par arcade pour les bagues, 160€ pour le fil de contention, et tous les à-côtés dentaires dont l’extraction de ma dent de sagesse.

Orthodontie SpassionGirlFauteuildentiste 30ansenbeaute 510x382 Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?!

Enfin j’ai pu sourire à loisir, et croquer la vie à pleine dent. Et vous savez quoi? Depuis, je n’arrête plus! Pas une photo sans étaler ma superbe dentition, j’en gratifie même les inconnus et les ronchons conducteurs de bus. J’ai tant d’années à rattraper. Des regrets? De ne l’avoir pas fait plus tôt sans doute! Malgré toutes ces contraintes, tous ces bobos subis, cet argent dépensé, je me sens… mieux dans ma peau? C’est pourtant vrai. Un beau sourire, cela n’a pas de prix.

Et vous, avez-vous déjà songé ou osé porter un appareil dentaire sur le tard ?

Dr Caroline Collins, Orthodontiste, 76 rue de la Pompe, 75116 Paris
Tel: 01 45 03 14 58

http://orthodontiste-paris16.net/

Dr Bruno Dailey, Dentiste, 46 avenue d’Iéna, 75116 Paris Tel : 01 56 62 32 32

http://dentiste-paris-iena.com/

La consultation du sourire a depuis déménagé. Vous la trouverez sous la direction du professeur Mimoun à l’hôpital Saint-Louis. Tel: 01 42 38 50 44
www.laconsultationdusourire.com

Plus d’infos sur les gouttières invisibles (que je n’ai pas testé !) Invisalign sur le site www.invisalign.com

Plus d’infos sur les bagues invisibles du laboratoire 3M Unitek utilisées par le docteur Collins sur le site www.incognito.net

loading Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?! hellocoton Porter un appareil dentaire à 30 ans, est ce bien raisonnable?!

97 commentaires

  1. JE VEUX PAS …. mais je vais malheureusement etre obligée… Et j’en pleure rien qu’à lire ton récit. Je repousse la date du début des travaux faute de moyens mais ma dentiste saute au plafond à chaque consultation, me disant que c’est urgent, que je vais m’user la machoire et que j’en douillerais pour les 50 années à venir… Sauf que ce traitement, je l’ai déjà eu pendant 6 ans par un orthodontiste merdique qui m’en a fait bavé des ronds de chapeaux pour rien. Moi qui suis célibataire, je me disais qu’un traitement par l’interieur serait moins inesthétique mais au vu de ton témoignage, je ne sais pas si je vais avoir le courage.

  2. Incroyable à quel point je me suis reconnue dans ton récit. Je l’ai fait, de 29 à 31 ans, et encore j’ai eu de la chance que le traitement dure moins de temps que prévu.
    Par contre j’ai mis énormément de temps à trouver quelqu’un de bien. J’ai consulté peut être 5 / 6 ortho avant de me lancer, l’une m’a même conseillé de finir la rotation d »une canine du bas pour la mettre totalement à l’envers selon elle il etait impossible de la redresser (un truc de malade quand même, aujourd’hui elle est bel et bien droite).
    Ça demande qd même une bonne dose de courage pour supporter, comme tu l’as dis c’est douloureux, et même la version céramique même si elle est moins visible que la « ferraille », est dérangeante. J’ai eu droit aux extractions 4 dents en tout , mais j’ai gardé mes dents de sagesse…
    Par contre la contention c’est à vie, je vois quand j’oublie de mettre un seul soir ma gouttière les dents se déplacent de nouveau je les sens travailler (gouttière sur mesure, super pratique, invisible, non gênante). P

  3. Coucou,

    Je viens de lire ton récit et je me suis totalement reconnu dans cette aventure!!! en effet j’ai aussi décidé à 30ans de poser un appareil dentaire mais j’ai beaucoup réfléchi à la méthode (Invisalign, méthode classique de bague apparente, ou les bagues invisibles).
    Après avoir consulté plusieurs ortho, j’ai décidé (dans un 1er temps) d’opter pour les bagues invisibles (+ cher certes mais esthétiques tout de même), mais ce fut une véritable catastrophe pendant 2ans!!! que de pleurs et de souffrances!! par exemple l’ortho m’avait placé des vices dans les gencives pour les élastiques et bien ce fut horrible car 2 vices se sont cassées et ça a été très difficile pour moi et pour l’ortho pour les enlevés!! quand elles se sont cassées il n’a pas réussi à les extraire (je te passe les horreurs de douleurs!) et du coup j’ai dû revenir la semaine d’après enfin bref c’était juste très gênant et surtout très douloureux. Peu de temps après l’ortho m’indique que les vices étaient d’origine russe et donc de très mauvaise qualité!!!
    Ensuite succession de « pas de chance », bagues qui se décollent, élastiques qui ne tiennent pas, mes gencives me font horriblement mal et à ce moment là j’ai envie de tout plaquer et abandonner le traitement (et d’ailleurs tous mes proches me conseillent d’arrêter vu mon état…) mais je résiste et persiste j’opte pour la pose un appareil en vestibulaire (bagues apparentes « transparentes ») après 2 ans de bagues « invisibles » et là je revis le traitement se passe beaucoup mieux et surtout plus vite et donc au bout de 2 ans (a nouveau) c’est la délivrance!!!
    Au total 4 ans d’attente et de souffrances (oui oui je parle de réelles douleurs tellement c’était affreux les deux 1ères années) finalement le traitement en invisible s’est avéré inutile pour moi et si j’avais su j’aurais misé directement pour la méthode classique et m’aurait coûté moins cher!
    Aujourd’hui je suis contente du résultat, je porte des gouttières pour stabiliser le tout, et j’ai une contention seulement en bas…
    Voilà, pour mon témoignage, j’encourage toutes les personnes à le faire, car ça vaut le coup, un beau sourire c’est très important dans l’harmonie du visage.
    A très bientôt
    Bizzz

  4. J’ai presque envie de pleurer en lisant ton témoignage. Il y a le souvenir de la douleur, lorsque mon sourire a été refait lors de mon adolescence. Il y a surtout, le désespoir de voir mon sourire aujourd’hui, pire encore qu’il n’était avant ces appareillages. Je ne sais pas ce qui a manqué, mais toujours est-il qu’aujourd’hui, à 30 ans, c’est comme si je n’avais rien fait. Lorsqu’on a connu la douleur et les difficultés de ce traitement en vain, je crois que c’est encore plus dur de décider de s’y remettre.

  5. Merci merci merci. Je souffre depuis mon adolescence avec des dents qui font n’importe quoi. J’ai les dents qui se chevauchent et même si ce n’est pas horrible, je saigne de plus en plus des gencives et je sens bien que ça ne va pas du tout là-dedans. Alors je pense que je vais me lancer. Question : il y a certains soins qui t’ont été remboursés ou pas du tout ?
    Je mets cet article dans mes favoris et je profiterais d’être sur Paris pour prendre un RDV à la consultation du sourire.

  6. Une autre Fanny qui répond à Fanny ;) En ce qui me concerne ce fut un réel budget, je n’ai pas du tout été remboursée de quoi que ce soit.
    Par contre c’est aussi un investissement sur le futur de tes dents, dans le sens où il sera bien plus facile de maintenir une hygiène irréprochable sur des dents droites (et en ce qui me concerne le traitement orthodontique a changé mes habitudes concernant l’hygiène de mes dents, je suis devenue ultra pointilleuse).
    Par contre, certains regretteront que ça puisse enlever un certain charme… à réfléchir donc (car oui, les dents de travers peuvent avoir un charme,qu’on est les seules à ne pas voir !).
    Ah et aussi ce n’est pas sans risque, selon les personnes ça peut plus ou moins bien se passer, certains ont un email fragile, ou des dents fragilisées par le passé peuvent mal supporter un traitement orthodontique.

  7. Yes!!! Merci pour cet article. J’ai 36 ans et un appareil depuis 1 an et demi.
    J’ai trop hâte d’arriver au bout pour voir le résultat!

  8. J’ai eu des bagues étant ado et ait trouvé ça très douloureux au début. J’ai du mal à imaginer ce que tu as pu vivre. Quel courage, mais franchement quel résultat !!!! Superbe sourire !!!!!

  9. Comme Gwenn…
    J’ai subi un traitement à l’adolescence, douloureux, puis on m’a mis une attelle définitive en bas (alors que ça aurait été plus logique en haut! les dents sont quand même plus visibles en haut!!).
    Donc celle du bas n’ont pas trop bougé mais celle du haut sont redevenues quasi comme avant…
    Bon, on me dit souvent que j’ai un beau sourire donc ça me complexe pas trop.

  10. hello , et bien moi je r^ve d’avoir de belles dents mais j’hésite vraiment car beaucoup de soins avant j’ai peur d’en perdre en les rendent fragiles …

  11. @Marie95180: Oh toi aussi un orthodontiste t’en a fait baver pour rien! Comme Choupi… Comme bien d’autres encore vu les autres témoignages plus bas. Ne t’inquiète pas Marie, Les premiers résultats boostent le moral à fond, et te feront oublier la douleur. Et puis… peut-être n’auras-tu pas aussi mal que moi? C’est très variable tu sais. Lance-toi si tu peux. C’est ça le plus dur en fait…
    @ Fanny: Tu as des gouttières seulement la nuit? Quelle chance! Moi je n’ai pas voulu prendre le risque, c’est fil… A vie aussi je crois… Merci de ton témoignage!
    @ Gabrielle: 4 ans! Mais c’est une éternité! Quel courage! Quant aux vis dans les dents, je ne savais même pas que ça existait! Moi mon ortho posait des boutons. Ca devait faire atrocement mal. Bravo! Tu as raison d’être fière maintenant.
    @ Gwenn: Comme Marie, comme Choupi, décidément je crois qu’il y a beaucoup de mauvais orthos aussi. Je ne sais si tu te décideras, mais crois moi, une fois que le premier pas est fait… Et les premiers résultats te donneraient encore plus de forces. je me souviens du bonheur de Choupi… On oublie vite tu sais… Ne pleure plus.
    @ Fanny: Tout dépend. C’est ultra rare, mais Choupi a eu un geste de sa mutuelle du boulot qui a pris en charge la moitié des soins après demande appuyée de sa boite. Mais c’était quasi médical, sinon il perdait ses dents. Je ne sais à quel point tu en as besoin. Par contre si tu veux aller à la consultation du sourire, n’oublie pas qu’il y a des mois d’attente… Leur site est très bien fait, va voir.
    @ Fanny: Oh comment vas-tu? Je ne savais pas que tu avais connu ça aussi. Tu en as parlé sur ton blog?
    @ Fran_desbananes: Génial! Je me souviens de mon impatience à la toute fin! Tu y es presque.. le plus long finalement ce sont ces moments là!
    @ Emma: Merciiii. Oui je sais je m’en lasse pas. C’est mon dentiste qui a pris la photo! Lui aussi était très content du résultat!
    @ Aurélie: Si tu es bien comme ça… Au moins si tu changes d’avis, la moitié du boulot est fait! Merci de ta visite.

  12. @ Borabora : Et si tu demandais un avis médical? Au moins tu serais fixé. C’est un tel bonheur d’avoir enfin les dents de ses rêves. Mais c’est un budget aussi…

  13. Merci infiniment pour cet article! J’ai une dentition ignoble, et je voudrais me lancer mais je n’ai pas le budget puisque je ne travail pas. Pourtant je ne supporte plus mes dents, je ne souris jamais à cause de cela, j’ai même peur de parler en public tellement j’ai honte.
    Faire ce traitement me changerai la vie et j’espère que j’aurai le même résultat que toi au final ;)

  14. Merci MILLE FOIS pour ce billet extrêmement complet ! Ca fait longtemps que j’hésite à faire réaligner mes dents qui ne sont pas parfaites, et bien après avoir lu tout ça je suis certaine que je ne le ferai pas.
    Vraiment merci.

  15. @ Manon: Chère Manon, je sais bien ce dont tu parles. il m’aura fallu des années pour préparer ce budget… Je te souhaite vraiment d’y arriver et de pouvoir réaliser ce rêve, j’ai traversé ces moment-là… Bonne chance!
    @ Hélène: Mais de rien! Il y a celles à qui j’ai donné envie… Et les autres! Oui c’est vrai, il faut une réelle motivation, cela aide à supporter le traitement. cela dit, je me répète, mon ortho m’a dit qu’elle a aussi eu des patientes qui ne souffraient pas ou peu! Question de sensibilité… moi je suis un peu chochotte… Question de rencontres aussi avec un ortho qui donne envie. En tout cas te voilà informé!

  16. Je me reconnais bien dans ton récit même si je n’ai pas osé sauter le pas à nouveau. Je me souviens de ton commentaire sur un vieil article que j’avais moi-même écrit :

    http://www.annouchka.fr/orthondontie-appareil-dentaire-adulte/

    J’ai porté un appareil à l’adolescence pendant presque 3 ans, et malheureusement à l’époque on ne posait pas de fil de contention comme maintenant. En plus mon orthodontiste n’avait pas jugé utile de m’enlever mes dents de sagesse (encore sous la gencive à l’époque) si bien qu’elles ont un peu ruiné les années de traitement. J’ai encore les dents à peu près droite mais elles ont tout de même été décalées, et même si ce n’est pas flagrant, ça me complexe beaucoup !

    Je dois me faire enlever ces fameuses dents de sagesse à la rentrée, et ensuite je verrai si je ressens le besoin de corriger mes défauts, peut-être avec la méthode des gouttières invisibles, car je ne me sens pas le courage de recommencer l’épreuve des barbelés ! Trop douloureux, pas très esthétique…

    Je salue vraiment ton courage et ta motivation et faire ça en couple, c’est vraiment une excellente idée ! Ça évite de se sentir diminué ou complexé vis à vis de l’autre ;)

    Ton sourire est magnifique, tu peux vraiment être fière de le montrer !

  17. Lire ton message m’a fait quelque chose, car je suis également passée par là il y a quelques années. Depuis mon adolescence j’étais énormément complexée par ma dentition pas très régulière, une véritable obsession. J’ai mis beaucoup d’années à franchir le pas et consulter, et malgré le prix, malgré mon entourage qui ne me comprenait pas, je l’ai fait, et je ne le regrette absolument pas. OK, c’était deux ans et demi de galère, ça m’a coûté un bras, mais au moins c’est fait et je n’ai plus honte de mon sourire, mes dents sont parfaitement alignées. C’est marrant avec le temps, toutes les galères que j’ai vécues pendant le traitement (on a du m’arracher une dent pour trouver de la place, ça m’a quand même pas mal traumatisé de perdre une dent saine) s’effacent et je ne me souviens plus des douleurs etc. J’ai eu comme toi des bagues à l’intérieur, c’est quand même un sacré confort d’avoir un traitement qui ne se voit pas !
    Pour toutes les filles qui hésitent, je leur conseille de foncer, même si il faut être conscient que cela est un vrai budget, cela vaut vraiment le coup.

  18. Zut alors j’étais persuadée d’avoir répondu, je n’avais dû envoyer ma réponse !

    Je n’en ai pas encore parlé sur le blog, c’est dans ma liste d’articles « à faire » depuis des lustres, mais j’ai du mal à m’y attaquer. Du coup j’admire vraiment ton compte-rendu, il est vraiment top !
    Alors en fait j’ai une gouttière en haut que je mets uniquement le soir et le fil en bas. La gouttière est invisible et super pratique elle a été moulée directement sur mes dents après le traitement. Par contre si je l’oublie un soir, le lendemain soir en la remettant je sens que les dents ont bougé, je suis plus « serrée ».

    Tiens une chose marrante (enfin non en fait pas très drôle), depuis ce traitement je fais régulièrement des cauchemars à propos de mes dents chose qui ne m’étais jamais arrivée avant. Les premières fois c’était pendant les premiers jours où j’avais mal, je rêvais que je perdais mes dents, le truc horrible. Depuis, ce genre de rêve revient régulièrement je rêve qu’elles bougent !

  19. Que de souvenirs…! Pour moi pareil, un traitement d’othodontie linguale (bague sur la face interne des dents), sauf que 2 ans après, le traitement n’est pas convaincant, malheur, je suis tombée sur un charlatant…
    J’ai perdu 2 ans, beaucoup d’argent et de nombreux allers-retours en tgv car mon traitement à Nantes était censé être un peu moins cher (tu parles! Il m’a coûté plus cher au final).

    Me voilà donc à 29 ans à devoir repasser par là. Cela ne m’embête pas, beaucoup d’adultes le font, un beau sourire est bien plus important que la frayeur de la honte à laquelle on pense s’exposer :)
    Cette fois-ci, je connais les pièges à éviter, mais il me faut encore économiser…

  20. eh bien… quel courage!!! j’ai 32 ans et il y a longtemps que je rêve de rire et de sourire avec une dentition irréprochable, mais c’est loin d’être le cas… pourtant aujourd’hui j’aimerai franchir le pas car financièrement je pourrai assumer les soins mais pourrais-je
    assumer toutes les douleurs et inconvénients d’un appareils, et là, à lire ton aventure et bien je me dit que tout est possible et qu’il faut du courage et beaucoup de patience (et un choupi!), à défaut d’un choupi je vais me tourner vers ma petite amie et ma famille.
    merci pour ton récit, il me donne envie de me mettre à la recherche d’un bon orthodontiste
    et de pouvoir bientôt sourire à pleine (surtout belle) dents! encore merci

  21. Pour le traitement dentaire afin d’avoir un appareil dentaire c’est pour tout le monde quel sois enfants, adolescent ou bien adulte, moi j’ai 33 ans et je porte un appareil dentaire malgré que le premier jours j’ai eu mal et difficulté de m’habitue mais une chose quand je me vois sur le miroir et hate d’avoir une bonne résultat ce qu’important pour moi.

  22. Coucou,

    Merci pour ton recit !

    Je vais me lancé dans cette aventure en fevrier 2012 ! A 35 ans !!!

    Alors c est sur que c est un peu flipant mais bon.. apres ce sera tellement mieux…

    Je pourrais enfin sourire sur les photos, chose que je ne faisais pas avec mes dents ecartés…

    :)

  23. salut! mon dentiste m’a conseillée d’extraire mes dents 14 24 avant de mettre l’appareil dentaire mais j’hésite encore; il a dit que j’aurai une dentition prognathe si j’ fais pas l’extraction! j’m'embrouille trop et je sais pas quoi faire! :(

  24. J’ai adoré lire ton aventure, c’est très bien écrit, permet de se mettre à ta place et ainsi de s’imaginer cela sur soi-même. Car en effet, c’est un de mes projets, je vais avoir 32 ans cette année, ne travaille pas toujours à temps complet, je suis donc freinée (comme toi au début) par le coût financier. Saurais-tu me dire au final combien as-tu dépensé? De plus je ne suis pas sur Paris, je n’ai donc pas la possibilité de pouvoir avoir à faire aux professionnels que tu cites. N’aurais-tu pas des connaissances de bons professionnels dans le coin? Ton orthodontiste en aurait-elle? Encore une fois, c’est très plaisant de lire les événements que tu as vécu. Cela te permet sûrement de de te voir encore plus belle et d’avoir plus confiance en toi quand tu souris. Merci aussi car ça aide les lecteurs comme moi.

  25. Merci pour ton témoignage, je viens de commencer hier et c est parti pour 1 an… :/

  26. Coucou merci ce récit clair et précis.
    J’ai 28 ans et j’ai pris ma décision hier, lors de mon rendez-vous chez l’orthodontiste. Il vient de me poser les élastiques sur les dents du fond afin que l’appareil, qu’il mettra dans une semaine, se place mieux.
    En te lisant, je me pose les questions suivantes :
    - Au niveau de l’hygiène : faut-il choisir un dentifrice et une brosse à dents spécifiques ? comment se brosser les dents avec un appareil qui couvre toute la surface des dents ?
    - Au niveau pratique : Qu’est-ce qu’il faut ou éviter de manger ?

    Merci d’avance pour vos conseils !

  27. Coucou merci pour ce récit clair et précis.
    J’ai 28 ans et j’ai pris ma décision hier, lors de mon rendez-vous chez l’orthodontiste. Il vient de me poser les élastiques sur les dents du fond afin que l’appareil, qu’il mettra dans une semaine, se place mieux.
    En te lisant, je me pose les questions suivantes :
    - Au niveau de l’hygiène : faut-il choisir un dentifrice et une brosse à dents spécifiques ? comment se brosser les dents avec un appareil qui couvre toute la surface des dents ?
    - Au niveau pratique : Qu’est-ce qu’il faut ou éviter de manger ?

    Merci d’avance pour vos conseils !

  28. Merci pour ton reçit j’ai commecer mon traitement hiere et ça me rassure de te lire.
    Surtout lorsque tu décris tes repas, j’en suis a mon troisième repas c ‘est vraiment dur, je n’arrête pas de me mordre les joues.
    A part ça il y a le cote psycologique je vais avoir 50 ans dans 10 jours et toute ma vie j’ai soufere de ma dentition. Aujourd’hui j’ai les moyens de le faire alors je me lance.
    Mes trois enfants ont été appareillé. Pourtant mon second qui a 18 ans ne comprend pourquoi je fait ça d’autre personne de mon entourage ont l’aire de desaprouve.
    Par contre ma femme me soutien a fond et pour moi son avis compte beaucoup.
    Rendez vous dans deux ans pour le resulta.
    Salut

  29. Merci de partager ton expérience, j’ai 24 ans et je vais commencer moi aussi un traitement d’orthodontie cet Automne, j’appréhende mais je suis pressée à la fois. De voir que pas mal d’adulte se lance dans l’aventure et ne regrette pas, c’est plus que motivant !

    Bonne continuation et bon courage a tous ceux et celles qui se lancent ! A nous les jolies sourires !! :D

  30. Te lire m’a fait du bien, je viens de me lancer dans l’aventure, j’approche de mes 38 ans et ça fait plus de 10 ans que je survole le sujet, avoir consulté en 2002 pour finalement abandonner.
    Il est incroyable comme le déclic peut se présenter un jour et te faire sentir que tu peux le faire.
    Personnellement, le fait d’avoir eu une extraction de molaire inférieure + un traitement parodontal m’a fait penser à tout réorganiser dans ma bouche avant d’y mettre un implant.
    Et puis surtout, sourire, faire un vrai smile complètement sans retenu, j’en rêve depuis toujours.
    J’ai hâte de vivre ce moment où je sourirai à pleine dent devant n’importe qui pour n’importe quoi, juste pour le plaisir de sourire entièrement quand j’en aurais envie. Je viens de me faire poser l’appareil dentaire sur la mâchoire supérieure ce lundi 25 et c’est parti pour 2 ans + 6 mois contention. Je me demande déjà si je vais tenir si longtemps. Je zozote toujours, l’ortho m’a dit 2 jours mais je crois plutôt que ça va être 2 semaines ou 2 mois. Brrrrrr.
    Je crois qu’aujourd’hui plus que jamais, j’ai un mental solide pour affronter tous ceux qui me demandent ce qui m’a pris. Personne ne comprend, j’ai qu’à ouvrir la bouche pour qu’ils pensent, soit elle a du courage soit elle est givrée.
    Mais chacun a un rêve. Ma fille de 8 ans me console dans mes moments difficiles et je crois que ce courage imprimera dans sa conscience qu’on peut atteindre un objectif en s’accrochant tous les jours.

    Il y a près de 2 ans, il m’a fallu énormément de courage et de force pour accompagner mon père dans sa fin de vie. Cette épreuve m’a rendu forte, elle reste chaque jour la plus douloureuse que j’ai vécue. J’ignore toujours ce qui me tient chaque jour pour avancer sur ma route. C’est donc cette force qui me permet aujourd’hui d’y aller sans claquer la porte
    et qui me permet d’avancer en mangeant du courage chaque jour. Cette épreuve m’a transformée.

    Mon sourire vaudra beaucoup dans peu de temps. J’espère qu’il sera à la hauteur du sourire de Julia Roberts.

  31. J’ai 40 ans et je me suis décidée à faire le grand saut. Ce n’est pas jojo mais je sais qu’en bout de ligne je serai très satisfaite du résultat. Ça ne fait que 2 mois, mais je prends mon mal en patience…

  32. coucou!!! j’ai appelé ce matin pour mon 1er RDV, doit attendre le 30 aout…. j’ai trop hâte, par contre malheureusement je pense que je vais prendre le modèle céramique car l’incognito c’est hors de ma portée niveau budget…. ouin ouin!!! mais j’avoue que j’ai beaucoup hésitais bref depuis mes 23 ans tous les ans je reporte je veux et veux plus. En plus certains de mes amis me disent que mes 2 dents de travers ça ne se voient pas, certains même n’avaient pas remarqué jusqu’à ce que je leur montre :) ! tout le monde dit que j’ai un très jolie sourire certes pas parfait mais jolie.
    De plus je suis actuellement célib, donc porter des bagues extérieures ben ça freine, je me dis que je risque de reporter la rencontre du prince charmant pour 2 ans (si le traitement va bien). Par contre si je rencontre quelqu’un avec l’appareillage ça sera donc l’homme de ma vie :) .
    Après me pose beaucoup de question, avoir un appareil que se soit sur la surface des dents extérieures ou intérieures pour les bisous et tout comment ça se passe… ben oui j’ai jamais était appareillée et jamais eu de petit ami avec un appareil. Donc pas de recul pour savoir ses choses là :) !!! La question débile digne d’une ado.
    Ah oui j’ai actuellement 27 ans, célib et bientôt un appareil en céramique est-ce la loose ou pas… Bon au moins je comprendrais le pourquoi de mon célibat ahhahaha!!!

    allé bisous les filles vous avez bien fait de franchir le cap, je regrette de l’avoir trop reporté, car si à 23 ans je l’avais fait ben là j’aurais un magnifique sourire… Courage pour les nouvelles équipées vous serez moins seules dans quelques temps bientôt je rejoint votre club…. Désolée pour ce long pavé :)

    BISOUS!!!!!!

  33. Pareil… traitement commencé en avril 2011… et se terminera avec des implants + des soins plus esthétiques… Vivement conseillé non seulement pour avoir un sourire de rêve mais aussi pour des questions médicales et de mauvais positionnement de la mâchoire.

    C’est chiant, c’est moche , je vous écris ce message ma brosse à dent en bouche… ben faut bien s’occuper quand on a droit à des séances, longues séances de brosse à dent.

    Mais bon :-) Ils savent ce qu’ils font ces dentistes! Et même si mes dents sont plus jaunes, même si j’ai mal, … on se rend vite compte que dans cette « science » tout est possible, … ce n’est jamais que de la géométrie et je pourrai dire dans un 1 an! 30 ans et toutes mes dents :p

  34. bonjour,

    heureuse de vous lire. appareilée depuis 2 mois je suis pour le moment contente du résultat et en effet le changement se fait très rapidement! mais mes dents ont tellement bougé rapidement que j’en ai une qui bougent un peu … l’assistante que j’appelle dès que je panique me dit que cela est normale car mes dents sont en mouvance constante ! l’inconvénient c’est aussi que je salive énormement et fait donc bouger malhencontresement les dents … des conseils pour moins saliver?? en ce qui concerne la douleur, je trouve que l’on s’adapte rapidement et merci le doliprane!!!
    je ne regrette pas du tout l’aventure et attend impatiemment la fin des 16 mois restant!!

  35. Bonjour,

    je viens de commencer il y a peine 1O jours. je voudrai juste apporter ma petite contribution pour convaincre ceux qui hésitent encore à sauter le pas. J’ai 29 ans et vis à Madagascar. Le traitement est cher et surtout pas remboursé chez nous. Meme si cela ne fait que 3500 € pour un pays où le salaire minimum est de 50€ par mois, cela reste un projet de vie.

    Etant adolescente, on a voulu avec ma soeur qui a les dents aussi tordues si ce n’est plus que moi a porter des appareils mais non parents n’avaient pas les moyens alors le dentiste de l’époque nous disait que ce n’était pas nécessaire et que cela faisant notre charme… on a donc grandi avec…

    Ma soeur était la première a avoir commencé il y a 1 an et demi, maintenant elle est déjà dans la phase de contention et quel beau sourire elle a :-)

    j’ai donc décidé à me lancer. Des précisions sur les ressentis:
    - la douleur : contrairement à ce que l’on a dit, je n’avait quasiment pas eu mal… j’ai des bagues dans le fond, des brakets ceramiques devant en haut, une gouttière aussi en haut pour accelerer selon mon ortho… donc la douleur dépend vraiment de chacun et n’est vraiment pas systématique
    -régime : pendant la première semaine toutefois, je ne pouvais pas macher. Il faut donc prendre son mal en patience et se faire des potages, de la soupe,… Il faut aussi prendre un advil ou doliprane 1h avant les repas pour déssensibiliser les dents et pouvoir manger « normalement » enfin.

    J’ai une petite question à ceux ont déjà porté des appareils, est-ce que la contention est vraiment à vie…?

    En tout cas, merci pour vos témoignages à tous, on se sent vraiment moins seule.

  36. Je me reconnais totalement dans ton site ! J’ai 18ans et j’ai enlever mon appareil dentaire aujourd’hui que j’ai subit pendant 3ans! 3ans de souffrance et de peur de sourir devant les gens mais aujourd’hui le resultat est juste MAGNIFIQUE ! Frenchement aucun regret …

  37. Bonjour,

    merci d’avoir fait part à toutes de ton récit ! Tu as été récompensée ! tu as un sourire splendide !!!!

    ça donne du baume au coeur car je vais très prochainement porter un multi-bagues , car j’ai eu les ATM luxées après l’extraction de mes dents de sagesse sous AG à 20 ans , donc après 6 ans d’errance on m’a dit que la solution c’était l’orthodontie , pourtant je suis en classe dentaire I mais il n’y a pas de concordance des milieux pour les incisives !
    j’ai eu le malheur d’avoir eu sur mon chemin un Professeur Pète Pète + + de l’orthodontie qui m’a mis une gouttière de repositionnement à porter 24/24 même pendant les repas ! ^^ heureusement que c’était amovible mais à la longue il y avait du largage de plastique ! donc j’ai arrêté et changer d’orthodontiste avant la pose de bagues …
    Après on rêve toutes d’ Invisalign mais qui ne marche pas à tous les coups et en plus il faut de la contention derrière si le dentiste veut être honnête !

    Dès qu’on entend le mot « bagues » on balise un max même à 26 ans on a peur comme une gamine de 10 ans , peur des caries, d’avoir les dents jaunies à jamais, de la douleur et tout … mais pas le choix ! Hein ?

    Donc bon courage à tout le monde ! et bonne continuation à ceux qui auront survécu ! ;-)

  38. J’ai 30 ans et j’ai attaqué mon traitement orthodontique il y a un mois et demi. L’évènement déclencheur? J’avais de prendre soin de moi et j’étais dans une bonne période. J’ai commencé un régime suivi par une nutritionniste il y a 6 mois et j’ai perdu 27 kgs. Je me suis dit que c’était le moment où jamais. Pour l’instant, l’appareil n’est posé qu’en haut. Fin septembre, mon orthodontiste me pose le bas. En tout cas, je ne regrette pas.

  39. Je te remercie beaucoup pour ton super recit, je me suis reconnue dans ton histoire notamment au niveau des douleurs, du kit brosse a dent et des bains de bouche a l’eau ni vu ni connu dans les restaurants!
    Pour ma part je fait le traitement avec les bagues transparentes sur l’exterieur et j’en suis tres contente meme si au debut ca a ete dure de s’y habituer surtout a 32 ans.
    Apres 1 an et 9 mois je vais demain avoir mes bagues du haut de retirer et meme si il va me rester encore les bagues du bas pendant encore quelques mois je suis deja tres contente du resultat.
    Felicitations a celles et ceux qui ont deja franchi le pas et courage a tous les autres qui sont sur le point de le faire, ca en vaut vraiment la peine.
    :-)

  40. salut delphine,

    j’aurais aimé avoir les coordonnées de ton ortho pour les bagues transparentes, j’ai 31 ans et je travaille alors si ca pouvait se voir le moins possible, ca serait cool.
    merci

  41. hello les filles, j’ai 33 ans et je suis moi aussi comme vous baguee en haut et en bas, bagues blanches avec fil blanc donc quasiment invisible ( du moins pour les autres! moi j’ai l’impression que tout le monde le voit!)
    Cela me surprend beaucoup que vous n’ayez pas acces a un traitement plus court du style : « six month smile » ou « fast braces », ces traitements durent 6 mois en moyenne et agissent sur les dents visibles, donc ce traitement ne corrige pas les problemes de machoire mais moi tout ce que je veux c des dents droites rapidemment donc ce traitement me semble parfait!!!
    Moi j’ai les dents de devant dites papillons (jolie nom pour dire tordue vers l’interieur) et j’ai aussi une dent du bas qui est derriere plus le reste est un peu trop serre et pas tres droit!!
    bref il y a du boulot!!!! mais cela fait 2 mois deja et mes dents du bas sont alignees, je garde l’appareil encore 6 semaines pour que ce soit parfait, le haut par contre sera plus long car il faut tirer ces 2 dents qui sont enfonces, aie aie aie, la douleur est intense surtout apres le re-serrage mensuel mais mon orthodentiste est une star, et le progres est vraiment vraiment super!!!! a la fin du traitement on me mettra un retainer ou fil en fer derriere les dents pour que celles ci ne bougent plus jamais!!!
    J’ai hate, vraiment hate! et je vous souhaite a toutes courage et beaucoup de sourires, car oui j’ai des annees a ratrapper et oui je vais sourire sur toutes les photos desormais!!!!

  42. Merci pour ce superbe article qui m’incite à accélérer mon envie de reproduire ton parcours! A l’inverse à chaque fois que l’on me prend en photo aujourd’hui je fais tout mon possible pour cacher mes dents et c’est vraiment pesant pour quelqu’un qui aime rire!

  43. saluut !! J’aimerai me faire poser un appareil mais lingual autrement dit à l’intérieur des dents c’était ton cas ? J’ai eu du mal à savoir !!!
    J’ai consulté il y’a quelques années un ortho qui me proposait 12 ou 18mois et 1600e… Qu’en pensez vous ? Je n’ai pas les moyens de mettre plus et j’ai peur de me retrouver avec un sourire encore pire ou pas aussi parfait que le tiens ! :)

    Merci pour ta réponse !

  44. Bonjour laeti
    Peux tu me donner les coordonnées de ton ortho car moi aussi je vais mettre les bagues ou les gouttières.

    Merci

  45. Hello Sara,
    j’habite en Angleterre depuis quelques annees donc je ne sais pas si l’adresse de mon ortho te servira, mais voila de quoi te renseigner sur les solutions dites rapides (6 mois) si tu souhaites redresser que les 6 dents dites visibles et qu’il n’y a pas de complication au nivo de ta machoire ( a confirmer avec des radio bien sur) grosso modo cela vient de la forme de la bague qui permet de bouger racine + dent en meme temps alors que dans les traitements classique cela est fait en 2 temps, premiere annees les racines bougent 2eme annees ce sont les dents.

    http://www.fastbraces.com/how-it-works

    il me reste 2 mois de traitement et mes dents du bas sont parfaitement alignees, et mes dents du haut y sont presque!! j’ai hate de croquer dans une pomme!
    courage,laeti

  46. Merci @laeti mais moi j’habite en france
    et malheureusement j’avais un beau sourire avant, la je suis partie y a une semaine chez un dentiste pour me faire un implant (dent visible) et hélas le résultat est affreux (gencive un peu haute),
    je ne sais pas si j aurais mon ancienne gencive ou non.
    Si vous avez des information ou des renseignement sur mon cas n’hésitez pas à les donner HELPPPPPPP ME.

  47. salut,
    je suis un homme de 26ans j’ai pris la decision de me mettre un appareil,j’avait deja fait la demarche il ya 3ans mais j’ai prefere attendre!!
    la sayer je suis pret jai encore une dents de sagesse a tiré mais pour apret:
    jai une petite question pour toi,je suis sportif et dans les effort extreme j’ai tendance a serrer la machoir et quand je suis en seche jai le visage affiné la peau colle sur la machoir. esque la peau a l’interieur de ma bouche peut se prendre dans lappareil??je n’arrive pas a imaginé les inconvenient que sa peut cosé!!! et je dois absolument manger( solide) dis moi quelle genre de douleur sa fait quand on se force a manger!!! merci d’essayé de me repondre car je suis conscient que ma question(quelle genre de douleur) elle est bizarre :) mais jai envie davoir une id de sensation de douleur!! c’est bete mais bon… :)
    merci de nous ‘expliquer ton parcour!!
    bis a++
    gaetano

  48. Allo à vous tous,

    Sans dire admirer les parcours que vous tous avez connu, c’est maintenant mon tour d’y passer pour 3 ans et j’ai 34 ans. Le tout va commencer le 14 mars 2013 pour les empreintes « yay » au joli coût global de 10180 $ (^.^) . Ce qui donne environ 7900 EU.

    Tout comme le commentaire de « Litteri » comme tant d’autres, je ne dis pas avoir hésité quand j’ai consulté la première fois en 2009 mais on peut dire qu’en 4 ans, l’idée devient harcelante ; on ne pense qu’à ça et ça nous obsède chaque jour. On ne parle pas de l’esthétique physique mais des maux de tête chroniques qui nous font comprendre leurs messages ayant une malocclusion classe 3D et autres problèmes qui dépendent des autres problèmes) si on exclu des examens neurologiques. D’autant plus que j’aurais voulu commencer tôt, les problèmes se sont empirés ; mais la vie fait en sorte que… (chose que je ne vous apprends rien).

    Je ne doute pas des douleurs que j’aurai à affronter, habitude alimentaire à revoir, me priver de clopes par moment )’ : mais j’espère que tout sera clair avec mon équipe avant de me lancer dans d’interminables dépenses qui hélas bouffent toujours les factures (scanners, radiographies, analyses des mâchoires, temporo-mandibulaire, chirurgies) car les broches, expender, forsus, hawley en plus du dentiste, ne règlent généralement pas tout ; ce qui peut arriver en disant : « Ish, on avait prévu que, mais faut prévoir… » c’est souvent là que commence la douleur. C’est à ce moment là que les empreintes sont essentielles au commencement pour savoir dans quelle direction on va s’échouer ; d’ailleurs c’est le plus stressant de la chose : De prime, savoir nos problèmes, ce qui les causes, connaître sa mâchoire et combien tout ça va coûter.

    Je pourrais en parler des heures durant mais je vais sauver votre santé mentale ici ( : je comptais dire tout mon cheminement en direct sur mon forum pour que les gens aient une mise à jour 2013 en disant tout ce que je vais subir mais sachant que chaque cas est différent (mâchoires, numéros de la dent, façon de mastiquer, déglutition) d’un patient à l’autre, je ne sais pas si ça aidera des gens.

    Cela dit, sans vous moraliser au contraire, ceux ou celle qui « envisageraient » un futur traitement orthodontique (sous peu ou à long terme) et qui hésiteraient qu’importe le motif et/ou la raison, j’ai vu un site depuis pas mal de mois qui « fabriquerait » justement des appareils orthodontiques en Allemagne (?). Sans trop faire de pub, je ne peux pas dire que c’est géré par 3M Unitek mais quand on parle d’orthodontie, 3M est la capitale. Il est généralement listé comme premier de rang et en amérique, c’est lui fait que ça (sous licence et approbation d’association des dentistes ou d’orthodontistes).

    Pour en venir dudit site, il « pourrait » peut être vous venir en « aide » que pour « TESTER » ce que vous voulez tester en orthodontie, au lieu de payer des fortunes sans savoir à quoi vous ressembleriez avec de vrais appareils. Par contre, ce site n’a pas le statu « médical » pour un usage d’ordre médical et ne remplace(-ra) pas un traitement certifié de diagnostique en orthodontie. Et surtout, ça ne remplace(-ra) pas non plus les séances chez le dentiste ni l’entretient buccale du patient. Donc les jugements vous appartiennent.

    Advenant que vous voulez tester des appareils orthodontiques de ce site, ceux-ci pourront vous donner un avant-goût des ressentis (feelings) au quotidien : vous voir devant un miroir, affronter votre social (travail, famille ou ami(e)), accoutumances personnelles, façon de parler, façon de manger et etc. Bref, tout ce que l’on peut retrouver en orthodontie est sur ce site (ce qui est quand même curieux) : brakets, fil lingual, headgear, forsus, hawley, gouttière, retainer, lips retractor, chin cap, facebow et j’en passe.

    Tout ce qu’il vous faut est de faire une empreinte de vos dents actuels (impression kit) que vous faites vous-même (instructions et vidéo qui expliquent comment faire) avec une pâte bleu et blanche et vous retournez le tout à la compagnie du site. Deux semaines plus tard, eux se chargent du développement des empreintes (upper/lower maxilo-faciale) et vous choisissez ce que vous voulez comme appareil. Rendu là, vous tester dans les contextes ou raisons de vos choix. C’est votre vie, on se fou du reste.

    Le site est : http://www.bracesshop.de/

    A préciser, je ne fais pas d’argent sur ce site et il ne m’appartient pas. Je vous passe ce message pour que vous ayez conscience des adaptations qui encourent l’univers underground de l’orthodontie dans une vie au quotidien et avoir une habitude de vie différente de ce que vous connaissez (sans appareils) ainsi que la façon d’entretenir vos appareils dentaires. Ce qui pourrait vous sauver pas mal d’argent si de vrais appareils seraient dans votre bouche. Idéologie très bien pensée et représentée vu de cet angle… Le reste, vous décidez de ce que vous voulez en faire.

    Pour en revenir à moi-même (^.^), comme « Spassiongirl » disait plus haut, elle a un fil derrière les dents (qui évite le déplacement des dents) car tôt ou tard, les dents cherchent à reprendre leurs nids. Ce fil s’appel « atelle » ; c’est la version simple qui se fait discrète et qui remplace son super gros et encombrant concurrent le « Hawley ». Le fil lingual se met généralement aux dents du bas (#44 à 41 et 31 à 34 (symétrique)) et rarement en haut (sauf si le besoin l’exige).

    Il existe aussi des gouttières transparentes « mais… » il y a risque de contorsion à long terme et que je trouve pas mal fragile aussi (tous les plastiques s’usent et se fragilisent (comme les vêtements pvc ou latex). Que ce soit des Hawley, gouttières ou autres supports amovibles, il est recommandé de faire de nouvelles empreintes (dernière grosse phase du traitement) pour que le port de ceux-ci puissent être en accord parfait avec votre nouvelle dentition. A la fin, c’est le client qui décide le choix du support et selon le budget on peut le comprendre…

    Dans mon cas, le fil lingual me stresserait en tout point : peur qu’il décolle (repayer) et avoir une sensation de contact langue-fil que pour si peu (?). J’aimerais mieux opter pour un Hawley amovible (faux palais et un fil devant les dents) car au niveau de l’entretient, la bouche est libre et le nettoyage de l’appareil en lui-même (brosse à dent + dentifrice) devient du ni vu ni connu et on le remet. Son revers par contre, il fera parti de notre vie quotidienne toute notre vie.

    Côté sport, il existe des « Mouth guard » (protecteur buccal) comme mentionne « Litteri » pour des activités extérieures ou de full contacts (soccer, football, boxe). Il se met généralement sur les dents (brochées ou non) et doit être à son actif que lorsque les dents sont au repos. Ainsi, il sera à son meilleur lorsque le sujet devra se fermer la bouche volontairement pour éviter un éventuel coup mortel pour les dents et évitera de se faire péter la yeule en même temps ( :

    Cela dit, sans me faire passer pour une retardée d’avec ce que je sais, saviez-vous que des filles (ou gars selon) portant des appareils orthodontiques dégageraient un charme particulier pouvant attirer l’oeil de ceux ou celles qui aiment en voir ? Et bien oui, il existe des gens qui aiment cela. Heureusement pour nous !

    Au Japon, les Yaebas sont courus de toutes et tous (double canines ectopiques sur-élevées) pour l’aspect « puérile » de la chose alors que d’autres payent fortunes pour se les faire enlever. D’un autre monde à part, ceux ou celles qui aiment les autres à l’état pur, se verra se faire aimer tel quel, les dents croches et aucunes questions ne seront demandées. Alors que les appareils orthodontiques eux, les gens aiment ça car les appareils complète(-raient) la personne d’avantage ; un tout. Ce qui est merveilleux dans tout ça est qu’il faut accepter les autres, même au détriment des problèmes… Kawaii !! (^.^)

    Donc voilà, à suivre au mois de mars pour la suite des événements et je vais sûrement tout dire sur mon forum rendu là (^.^) Entretemps, faites attention à vous…

  49. Je m’étais interdit de lire les forums avant que mon devis ne soit signé, par peur de ne jamais le faire…. Et je crois avoir bien fais… Mon devis est signé depuis aujourd’hui, les empruntes sont prisés, je ne peux plus changer d’avis…mais je m’inquiète tout en étant très impatiente du résultat dans 22 mois…. Enfin si j’ai un bon conseil pour les novices, consulter en province, les devis sont nettement moins chers, du simple au double…

  50. Tu n’es pas la seule à t’inquiéter… moi je suis carrément dedans… les empreintes ont été faites le 14 mars, dentiste 19 mars (plombage blanc) et retour à l’ortho le 28 mars pour résultats généraux m’annonçant 1 chirurgie mâchoire du haut (maxilo-faciale que je suis pas sûre de vouloir (+2000)), port des élastiques et sûrement un autre appareil… Mercredi 17 avril 9.45 am, pose de broches | : mais le dernier problème « stressant » que je risque de rencontrer est pas le fait de commencer le traitement mais que tout est déjà payé comptant (8680.00) et je veux garder mon diastème ouvert (entre les deux dents d’en avant) mais sans nuire au reste du traitement, Donc la question reste flottante sans rien savoir. La raison pourquoi je veux le garder ouvert est que j’aime jouer avec (fusil à eau ou jus par pression) avec ma copine et mon diastème me permet de le faire… on comprend que j’ai peur de me le faire enlever… Je ne veux pas que l’ortho me rembourse la différence « si je refuse de me le faire fermer » c’est juste que je veux le garder, qu’importe le prix que ça me coûte, J’ai apprise à dealer avec toute ma vie et trouvé son utilité pendant des années et d’autant plus je trouve ça kawaii sur des filles (du moins qui acceptent d’en avoir un)… Donc c’est ça qui me stresse, le perdre à jamais… Même en soirée quand je prenais ma douche-bain, je m’amusais à lancer de l’eau à ma copine et le fait de penser que je ne pourrai plus le faire, j’étais carrément en état de crise de panique ; c’était l’asile qui m’attendait… En tout cas…les suites des rendez-vous et commentaires vous seront disponibles sur mon forum si jamais quelqu’un veut suivre une histoire en directe… mais j’ai plutôt l’impression que ça va devenir une guerre entre « on le ferme par esthétisme selon l’orthodontiste » et « on le laisse ouvert selon mon unicité depuis mes 34 ans ». Si on ne me le laisse pas ouvert, j’arrête tout… Kiwotsukete

  51. J’y pense au moins une fois par an, puis après avoir regardé les prix, je ne fais qu’y penser. Le pire est que j’ai porté un appareil étant ado (18 mois) j’avais les dents du haut bien avancées et malgré cela plusieurs mois après l’une de mes incisives centrales a repivoté. Comme toi j’ai connu les aphtes, le zozotement et la bouche en vrac. Je ne regrette pas même si cela ne n’est pas parfait. Si mes moyens me le permettent un jour, peut-être que je le ferais. En attendant, je fais avec mon sourire imparfait (et qui me cause bien des complexes) ! En tous cas, je suis heureuse pour toi que tu aies pu enfin réaliser ton rêve ! Bonne continuation.

  52. Merci pour ton long récit explicatif! J ai déjà porté un appareil en étant jeune mais faute de place, les dents de sagesses ont tout bousculé et le pire c est que je n ai rien vu venir! Et une dent en plein devant entrain de mourir suite à un accident de voiture… Bref, je prends des Rdv des cette aprèm avec plusieurs orthodontiste dans m’in coin (ch´nord) et je rentre dans la folle recherche de mon futur magnifique sourire :-)

  53. Ils ne t’avaient pas mis une gouttière, attèle ou hawley quand t’as eu fini le traitement (?) Gouttière c transparent mais a force que le traitement diminue, les fréquences de son port diminues aussi. Les attèles eux, c’est juste un fil derrière les dents (généralement du bas) pour éviter que ça rebouge ; rarement vu en haut. Les hawleys (comme je veux à la fin) sont comme un faux palais (résinée) qui prend la « découpe » de tes dents à la toute fin du traitement (nouvelles empreintes requises pour ça) et avec des fils orthodontique (installés à même le coulage de la résine) permettra de faire passer le fil devant tes dent pour avoir un effet « étau » entre le visuel de la dent et les découpe de la base des dents. Je veux un hawley car c’est simple à utiliser et à nettoyer (brosse et dentifrice) après on le clips. La gouttière reste fragile car tout plastique (même mince) se casse (bienvenue les frais) et le fil lingual lui (attèle) si il se décolle, bienvenue les frais (normalement 1 an de garanti)… Sur mon forum je dis tout ce qui se passe depuis mes rendez-vous chez mon ortho. Je pensais avoir un paquet de problème mais c’est pas le cas pour le moment… sauf problème de famille « (^.^) » … Oyasuminasai !

  54. Wouaaaah!

    Tu étais déjà belle avant mais alors maintenant tu es magnifique avec ton sourire de star! :)

    Je suis un mec de 31 ans, j’ai des dents qui ne sont pas bien droites, je vais me lancer dans l’aventure car au vu des résultats, le jeu en vaut la chandelle!

    Merci pour ton témoignage fort utile à la communauté! :)

    Martin

  55. Le témoignage est très complet et c’est assez rare pour être mentionné. Si Sasoriza passe par là j’aimerais savoir si tu as testé de faux appareils de la boutique dont tu parles plus haut.
    Merci !

  56. Mais bien sur je passe par là, je suis toujours partout « (^.^) »

    Ohayou « Appareil Dentaire »… !

    Je dirais oui pour ta question mais je veux rajouter plein de détails relié au site mentionné mais je ne veux pas créer de confusion entre le sujet initial de la fille qui a ouvert ce topic et mon texte à ce jour mais je veux quand même dire certaines révélations.

    Cela dit, oui j’ai déjà testé la boutique (un Hawley pour une scène de film (avant mes vrais appareils)) voir ce lien : http://www.bracesshop.de/Fake-Braces/Activator::19.html et (personnellement) je trouve que c’est la même qualité que l’on retrouve en clinique (instruments, headgear, braces, hawley, activators, pate d’empreinte, lip retractor et etc.). Ils (le site) cataloguent les appareils « non-médicalement valide » car si on s’en tient à la logique médicale, les appareils vendus ne remplacent pas une consultation ni les traitements professionnels officiels ; ce ne sont que des « apparences » mais n’empêche qu’ils offrent quand même l’opportunité « de se voir » avec un tel type d’appareil et de s’y en accommoder avant « le vrai grand jour » ; ce qui est un très bon point ici.

    Je dis « accommoder » car dans les deux (2) cas (et de ce site et d’une vrai clinique), la seule souffrance (hors l’humiliation et la gêne publique) sont les boitiers qui frottent sur les parois des joues et ça, ça fait mal la première semaine. Il faut en fait tout simplement laisser passer le temps puisque les joues s’y renforces par habitudes et même au niveau alimentaire (façon de mâcher, déchirer (ou couper)).

  57. (Suite…)

    Je mentionne « même qualité » car il n’existe qu’une seule et unique vraie compagnie qui fabrique ce genre de « boitiers et broches » et il se trouve que c’est la même compagnie qui fait des trombones pour les feuille : 3M qui fait faire une partie de sont stock (incluant les accessoires orthodontiques) par Hangzhou DTD Medic, (Zhejiang, China).

    Si tu prend un Archwire (le fameux U des broches) tu as un paquet de 10 pour 2.00 $ et il sont préformé en U (les orthodontistes sauvent du temps à la pose lorsque les boitiers sont déjà en place et la tension est déjà prédéfinie par le numéro de la tension (0.016, 0.018, 0.022, 0.024) d’où l’apparence du fil de broche paraît plus gros au fil des traitements).

    Vient ensuite la pâte pour les empreintes, le site offre un kit en couleurs bleu et blanche (bleu pour imprimer et blanche pour rigidifier la prise), alors que mon orthodontiste était lui aussi bleue (c’est curieux), vient ensuite les cuillères (même type) et les écarteurs (lip retractor) au prix de 1.50 $ le kit de 3 pièces.

  58. (Suite… et fin)

    Lorsque l’on regarde tout ça de loin, les seules différences qui sépare les deux mondes sont les consultations et les traitements légaux (valide médicalement). Autrement, le site en question n’a rien de fautif dans ce qu’il fait :

    - Pour les apparences (ceux et celles qui n’ont aucun problèmes de dentition (ATM, diastème, yeabas) mais qui aimeraient avoir la sensation d’en porter en toute discrétion)

    - Se voir à quoi l’on ressemblerait dans un miroir avant de dépenser 5000 à 11 000 $ pour un vrai traitement orthodontique (nouvelle habitude de vie, adaptation sociale, alimentaire) *

    - Scène de film où la fille joue le rôle d’une sportive et il lui est demandé de passer chez l’orthodontiste (fictif) pour un ajustement des broches et lui demander, en même temps, un Mouth Gard car elle joue au soccer dans 3 heures.

    - En institution scolaire, les produits peuvent être des démonstrations instructifs (application des produits, maniements des appareils, installations sur des mannequin-patients) et il en est de même pour certains website qui s’intéresse à titre d’information.

    - Au niveau psychologique, il existe des gens qui ont déjà eu des appareils dentaires mais ayant terminé leurs traitements, ça leur manque ! « MEH me direz-vous… Pas de panique j’explique ! Outre que la douleur bien entendu, n’ayant plu de contact physique entre « boitier-joues (frottements) », ou encore « expender-langue (orthophonie) » ils ou elles se voient vide ; vide dans le sens qu’il leur manque un petit quelque chose qui ont eu l’habitude de porter 2-3 ans dans leur vie et qui était tout pour eux. Ce petit quelque était peut-être justement le port d’un appareil orthodontique qui leur rapportait une sorte de sentiment de sécurité personnelle, être capable d’affronter certaines professionnelles et autres cas de société. Mais comme tout devient esthétique aujourd’hui (et non médical), ayant un appareil dentaire devient chose du commun dans les rues donc qu’importe la raison, je pense que personne n’a pas à juger personne de ce côté-là.

    - Autre catégorie, braces fetish, des gens aimeraient en avoir que pour en avoir (les questions ne se poseraient peut-être même pas). J’aime voir une fille avec des broches oui car je trouve ça beau tout simplement KAWAII « (^.^) » qu’importe la raison qu’elle se donne ; ce n’est pas une maladie mentale. Mais du reste, en porter que pour avoir du plaisir, ce n’est pas mon domaine d’exploitation.

    Lorsque je mentionnais le prix des traitements plus haut ( * ), les prix peuvent varier en fonction du budget du ou de la patiente, son état bucco-dentaire et bien entendu, les traitements qui lui sont envisageables. Seule une consultation (payante) peut réellement vous dire ce que vous avez besoin et ce que vous voulez corriger (améliorer n’est pas un mot valide en clinique). Mais une chose importante, écoutez vos besoins et vos attentes et ne vous faites pas enfler la tête par un paquet de services et des visites diversifiées (tout-le-monde se connaît dans le milieu). Les cliniques disent que l’orthodontie est un investissement mais pensez réellement à protéger votre investissement avant, pas leurs investissements.

    Dans mon cas j’ai du débourser 8960 $ + frais de dentiste que j’aurai sur 3 ans et demi (150 $ au 4-6 mois) plus autres frais de certaines visites et comme j’ai un diastème de 4 mm (que je veux garder pour certains jeux « (^.^) » et un ATM, il m’en coûte 2000 en plus ; on comprend que je risque d’y laisser ma santé mentale quelque part un jour « (^.^) »

    Sore ja, mata !

  59. Petit coucou, je suis tombée sur ce blog via cet article, et oh, très bonne surprise!

  60. Merci pour ce blog, j ai beaucoup appris sur cette difficile décision déposer des bagues en étant adulte. J ai 35 ans et exerce un métier publique. J ai depuis quelques années un problème au niveau d une de mes dents. Sans vous expliquer dans les détails, mais pour résoudre ce problématique, j avais deux solutions 1 retaper a vie mes dents 2 porter des bagues et résoudre le tout. Oui car j ai mes dents supérieures en avant. Donc un alignement bagues résoudra mes problèmes dentaires plus me donnera un beau sourire. Pas convaincue de ce diagnostique, j ai laisse le temps passer jusqu a ce que le problème me rappelle avec des douleurs lainantes qu il était toujours la. J ai fini par consulter des dentistes et des orthodontistes a nouveau et fin de la course, j ai enfin eu le déclic et me suis décidée a mettre des bagues (ormco transparentes), ça fait deux jours que je les ais. C est bizarre d avoir autant de choses dans la bouche. Ça fait pas trop mal, par contre c est sensible, surtout lorsque je dois manger. Pour l instant, je me sens comme le personnage Edward main des ciseaux, oui car je dois m approprier d un nouveau mode de vie buccal. C est assez étrange. Moi je me demandais combien de temps ça prend pour avoir les dents alignées ? On dit que les premiers mois sont très rapide. Car ne fois mes dents alignées, ma dentiste pourra mieux voir les résultats sur mon problème initial. Voilà, je suis une adulte avec un appareil d adolescent. Pour l instant je suis en vacances et je ne me réjouis pas des premiers jours du retour au boulot.

  61. Bienvenue dans le monde des broché(e)s ! C’est tout à fait bizarre d’avoir un corps métallique étranger dans la bouche ; c’est un nouveau monde et mode de vie. Au début ça ne fait pas trop mal c’est vrai et côté sensibilité (surtout en mangeant causé par la pression), est tout à fait normal car les appareils orthodontiques « dérangent » les habitudes de vie que tes dents avaient. A ce niveau, c’est du cas par cas. Si une personne n’a que 2 ou 3 dents qui font la gueule aux autres dents, fort possible que les autres dents prennent toute la charge pour répartir la douleur; c’est alors que la « souffrance » sera moins martyrisante. Par contre pour une personne ayant des problèmes plus « grave » du genre : atm, malocclusion classe 3, chirurgie orthognatique, sagittale de recul asymétrique, restauration post orthodontique, etc. nécessitant un expender, forsus, headgear, port des élastiques et certains ressorts d’écartement, cette personne est assurée d’entrer dans le royaume de la douleur et de la peine… surtout lorsque les douleurs montent aux joues et les yeux en coulent d’eux-même ! Hélas, je n’en suis pas épargnée, j’ai connu cela cette semaine et ce pendant 4 jours ! J’ai l’impression d’avoir dormi par évanouissement « (^.^) » Pour savoir combien de temps les dents commencent à bouger (s’aligner serait trop « agressif » comme mot), je dirais ici aussi dépend des problèmes de la personne, la fréquence des rendez-vous, grosseur des fils, ajustement des appareils, etc. Faut ce dire que lorsque la douleur (non la sensibilité) se fait physiquement ressentir, on réalise que les dents bougent et ils sont maintenus par le fil pour que la douleur y reste pendant quelques jours. Avec le temps, la douleur s’estompe car les dents seront fixes, jusqu’au prochain gabarit du fil, soit du 0.012, 0.014, 0.016 jusqu’à occurrence du 0.018 et même du 0.022, ça c’est les joie des archwires (fil prémoulés en U). Pour le dentiste, oui il sera plus clair pour elle (ou lui selon) de voir en profondeur ce qu’il était sensé de voir sur une dentition normale ; c’est aussi à ce moment là qu’il pourra dire ce qu’il se passe (fréquence chez le dentiste, orthodontiste, suivi de la parodonthe (très importante pour maintenir les dents en place), et autres services local. Il sera en mesure d’avoir un suivi chez la personne brochée afin de faire quelques recommandations pour l’orthodontiste : appareil est trop serré, si une dent reçoit plus de pression qu’une autre, ulcères, inflammations des gencives. C’est vraiment un autre monde être broché(e)s et faut vraiment s’y adapter. Après quelques mois, on ne les ressent même plus (sauf les douleurs qui nous les font rappeler). Autant tu trouve cela bizarre en avoir aujourd’hui, autant tu ressentira cette bizarrerie le jour où tu n’en auras plus ; tu vas avoir l’impression qu’il te manquera quelque chose sur toi et voir même « incomplète » car tu t’y seras habitué(e), les gens autour aussi. Moi je n’ai jamais eu honte d’être brochée et cela fait partie de ma personne et de ma vie. Je me suis toujours dite que porter des broches c’est laid, inesthétique et blahblah, mais ce n’est pas si mal finalement. J’ai dû me dire qu’une fille avec des broches, c’est la merveille de la nature pure ayant le pire défaut naturel ! Je les aiment comme cela, c’est un autre monde à part ! KAWAII « (^.^) » Bref, espérant je te rassure un peu sur tout ça, j’en parle pas mal sur mon forum pour ne pas rester dans le néant, la noirceur et la confusion… Mata ne !

  62. Bonjour et merci Sasoriza pour ta réponse reçue par mail. Je mets un bout ici pour donner suite, surtout que je ne comprends pas pourquoi mon posten apparaît plus.

    « Bienvenue dans le monde des broché(e)s ! C’est tout à fait bizarre d’avoir un corps métallique étranger dans la bouche ; c’est un nouveau monde et mode de vie. Au début ça ne fait pas trop mal c’est vrai et côté sensibilité (surtout en mangeant causé par la pression), est tout à fait normal car les appareils orthodontiques « dérangent » les habitudes de vie que tes dents avaient. A ce niveau, c’est du cas par cas…. » Sasoriza

    En effet mon traitement semble pour l instant pas trop lourd, cela aurait pu si j avais entendu plus pour réagir et poser les bagues.

    J ai une question. Je vis en Suisse et j aimerais savoir quel est le regard des autres sur une adulte portant des bagues. Je vais rentrer maintenant (en fait je suis brésilienne et je vis en suisse pour cause des raisons professionnelles et familiales maintenant, mais je fais mes traitements au brésil l approche est de loin meilleure et plus rassurante pour moi) en Suisse et j ai monstre peur de la réaction des autres. Je sais qu on doit pas construire sa vie sur le regard des autres (les hommes sont des loups dirait Hobbes) mais en attendant on se construit soit même a partir des autres.

    Dans l attente, je vous remercie pour ce forum et il est devenu mon site préféré par le sérieux et les témoignages intéressants que j ai pu lire de tous.

  63. Effectivement, plus on retarde un traitement (faute de moyen, indécision, peur de l’inconnu, l’auto-projection), plus les problèmes bucco-dentaires risquent d’empirer. Qui dit empirer, dit traitements plus cher, plus d’appareils (à diverse période et à une date déterminée) ; le royaume de la douleur et de la peine risque fortement d’être au rendez-vous aussi voulant sa part. Concernant les regards « adulte-adulte », c’est du cas par cas. Dans la société, nous avons une catégorie de gens qui aiment critiquer, insulter, voient que l’esthétisme, les modes et d’autres ont assez de leur propre vie sans se mêler de celle des autres ! Si tu connais (vraiment) les gens qui t’entoure, tu n’as pas a paniquer d’autant plus que tu y es aller dans la transparence des boîtiers ! Par contre (j’ai du connu), des gens peuvent être capable de te dire : « Si tu as été capable de t’acheter des broches et/ou autre appareils, tu es capable de payer bein d’autres choses.. » et c’est ça qui reste insultant, la jalousie. Déjà faut assumer la douleur physique, sans devoir endurer la douleur mentale en plus (ce n’est plus du même jeu). Tu devras être en mesure de faire ton caractère et pas seulement avoir une super carrière où tout t’est facile (je ne te pique pas ici) ; versus, d’autres te diront sûrement tu prends soin de toi et c’est ce qui compte (égoïstement). Autre cas de figure qui n’est peut-être pas ton cas, comme je mentionnais dans mon dernier message, des gens aiment voir des gens brochés ou appareillés et c’est la que ça tournerait en ta faveur ; ils sont rares mais ça existe ! Je te dirais de prendre ça au jour le jour et de voir un peu l’interaction des gens qui t’entoureront. Si dans le pire des cas tu veux trouver vraiment un motif qui explique que tu es brochée (j’aime ce terme), dis seulement tu en a profiter pendant tu étais en voyage and life goes on ! C’est quand même ta vie, tes attentes, ta santé ma foi. « (^.^) »

  64. Bonsoir,
    Cela fait 5 jours que j ai des bagues (partie supérieure) et c est toujours sensible lorsque je mange. Je n ai pas mal, toutefois a chaque fois que je vais manger c est encore un calvaire. Est-ce que cette sensibilité lors des repas va passer ou diminuer ou alors c est 3 ans a avoir mal ? Ça va être possible de manger un steack avant d enlever mes bagues? Pesez vous que je devrais consulter mon dentiste ? Je commence a me faire du souci avec ça, sans parler que je ne vois aucun résultat, bon ça fait 5 jours…. J avoue suis impatiente. Merci de vos réponses.

  65. Re… C’est normal que ce soit sensible ; avoir une sensibilité veut dire que les dents bougent déjà « (^.^) » les broches émettent une légère pression (tirer, repousser, ramener, écarter) sur les dents afin que celles-ci suivre le fil. Il est normal que l’on ressent cela mais après un certain temps (4-7 jours selon), lorsque les dents auront atteintes le maximum de la courbature du fil (ArchWire), la sensibilité disparaîtra jusqu’au prochain fil (qui seront généralement plus gros à chaque visite (0.012, 0.014, 0.016, 0.018 +)) ; c’est alors que cette sensibilité reviendra pour réajuster les dents à leur nouveau développement et position progressivement « (^.^) » — Il est possible de manger ce que tu voudras lorsque cette sensibilité sera « disparue » mais il faudra penser à une nouvelle méthode de mastication (écraser entre langue et palais) et il faudra leur laisser un répit un peu quand même ; ce n’est pas de croquer dans de la glace dès le matin venu ! — Je vais te faire une petite confidence ici, si tu click mon nom (à côté de mon message) il va t’amener directement sur mon forum où je parle de mon orthodontie (sujet direct) et crois-moi, j’en ai vécu des douleurs et des peines « (^.^) » même la semaine passé ! Mais banalement après 5 mois, je sais que j’ai des broches (haut et bas) et 1 ressort en haut et quotidiennement je ne les ressens plus. Les 2 seules choses que je déteste et qui sont mes antéchrist sont le fil dentaire et le composite bleu qui ne me permettent pas de faire un contact avec les dents du haut et du bas. Quand je dis douleur c’est pire que du BDSM ! J’ai un ATM droit qui me fait manger comme une vache « (^.^) » et le composite bleu frappe la dent [16] qui elle, reçoit tout les coups : parler, mastiquer, mordiller la langue et là, elle bougeait vraiment, même avec 1 doigt ! Inutile de te dire que je paniquais grave la voir bouger comme cela, je pensais y laisser ma santé mentale : mal de joue, oeil rouge, problème pour dormir, manque de concentration à l’université, je boudais tout-le-monde, je pétais mes plombs, et ce n’est pas des blagues, j’aurais aimé mieux me faire voler la mâchoire aux prix que ça m’a couté ! Mais non… c’est le ressort qui tirait et écartait les dents [15-17] pour ensuite descendre la dent [16] avec le fil de broche au même niveau que les dents [15-17] ! Il faut savoir que lorsque nous avons mal, ce n’est pas que la dent qui nous fait mal ; qualité de gencives, les gencives (coussins) qui entourent les dents se refont, les dents bougent aléatoirement, le fil se fait tirer par ailleurs et ce, jusqu’à ce que le fil redevienne droit comme à sa sortie d’usine ; dans d’autres cas (comme moi), l’impact des autres appareils « physique » y joue pas mal. C’est vraiment complexe car on ne voit pas visuellement ce qui se passe « microscopiquement ». Ma dernière douleur date de 4 jours et pourtant, je suis allée à l’ortho 3 semaine avant (29 juillet) ! Après ces 4 jours je n’ai plus mal, mais je sais que ce mal reviendra à mes prochains fils et ce, jusqu’à obtention du moule « informatique »… C’est le but des appareils. Si tu penses vraiment paniquer avec les maux de dents (inflammation, abcès, autres), oui tu peux t’informer auprès de ton dentiste et/ou orthodontiste qui lui/eux va sûrement te donner des noms de produits pour « calmer » temporairement ces maux. Moi j’ai dû acheter Oragel (ça gèle la gencive), Peroxyl 1.5 % (qui désinfecte), Listerine 3 % (pour le goût « (^.^) » mais whitening désinfectant aussi) et pilules de 800 mg contre douleur ! Je ne veux pas mettre le démon dans l’eau bénite mais c’est du cas par cas — Donc si jamais tu penses lire mon sujet sur mon forum, j’espère qu’il te rassurera car je parle de tout ce qui s’y rattache ; je dis tout comme si le lecteur serait venu avec moi à mes rendez-vous et je confis mon quotidien étant une brochée… Au plaisir de te relire « (^.^) »

  66. Merci pour le site, je suis allée le voir (et l’ai même mis en favorite). J’ai beaucoup appris avec ta propre expérience, beaucoup de choses sont plus clairs. Je pensais que les rendez-vous pour ajuster et changer les fils étaient espacés des 3 semaines max’, mais je vois qu’on a une pause de parfois 1moi et demi (voire 2 mois). Cool. Et j’apprends aussi que je dois désormais m’y faire :-( … un jour les bagues seront miennes et accepter que je n’ai que 36 mois à attendre. Tu es à ton cinquième mois et moi à la première semaine, sacrée semaine. Me sentir comme une vache pour manger, j’étais pas très loin. C’était lorsque lors d’un lunch entre collègues, le jour après la pose. Sans être habitué aux métaux et bien sûr aux douleur, malgré le dafalgan 1g, ah j’ai senti la Cour de Versailles entière se retournait dans leurs tombes, c’est sûr j’ai massacré tous les mœurs de table, bienvenue au moyen âge (bon appétit). Désormais, une serviette m’est nécessaire à table, parfois deux. Peut-être qu’au bout de cinq mois je verrai les choses autrement (me sentir bien avec mes bagues, c’est pas encore tout à fait ça). Par contre, étant encore au Brésil, je remarque le regard plus accrocheurs des garçons : j’ai eu même droit à 2-3 clins d’œil discrets. Semble-t-il que les hommes d’ici apprécient les appareils sur les filles (domination masculine peut-être?, j’en sais rien). Espérons que côté séduction en Europe sera aussi fructueuse, en tout cas je suis anxieuse et stressée par ce moment du retour.

  67. Je sais que j’écris toujours des long textes mais merci d’avoir lu un peu le sujet sur mon forum. Il est très long à lire mais comme tu commences à peine le processus, il serait peu-être bon que tu compares entre ce que moi j’ai vécu en 5 mois et toi en 5 jours « (^.^) » Je ne dis pas que tu risque de connaître tout ce que j’ai connu non plus mais à chaque fois je reviens du dentiste, orthodontiste, les gens qui m’entourent, j’écris tout sur mon forum afin de surmonter les douleurs et les « peurs » des autres un peu ; mon forum c’est mon bébé « (^.^) » — Pour les rendez-vous chez l’orthodontie, ils peuvent varier selon les problèmes et les attentes des patient(e)s. Moi je suis sensé être au 7 semaines à cause de tout mes problèmes mais avec l’université, les déplacements à la grandeur du pays (storm chasser), les vacances de l’un ou les intervalles des autres, le calendrier se perd (si tu as lu la section de mes rendez-vous). — Moi aussi j’en ai pour 36 mois et mise à part les premiers maux que j’ai connu (boitiers frottants sur les joues), ce mal est parti comme il est venu. Autre petite confidence ici, je m’y suis tellement habituée d’avoir des broches que ça fait partie de ma personne et ça, je ne sais pas si c’est psychologique (faudrait je m’informe sur ce sujet pour le publier sur mon forum) mais j’ai « peur » au jour de ne plus les avoir ! Je suis même fière de les avoir ; je n’ai carrément pas honte. C’est là que l’on se dit : « On me prend comme je suis sinon dégage » et il y en a qui sont vraiment bas de gamme que pour l’esthétique visuel. — De la serviette à la table, très utile oui car on risque de baver « (^.^) » tout dépendant des appareils, certains nous font couler et c’est mon cas (surtout la nuit ou lorsque je suis étendu sur le côté ou en conduisant (paume appuyée sur la joue)); je n’a pas encore réussie à trouver comment y remédier mais j’y travail « (^.^) » — Sans attendre 5 mois jour pour jour, je dirais que tu t’y habitueras même au bout de 3 mois, d’où je n’en fais plus de cas aujourd’hui ; c’est une question d’aisance. Si un mal persiste à t’en décrocher la mâchoire, il est clair que ton expérience commencera mal mais sinon, tu vas te surprendre toi-même. — Pour la séduction brésilienne et regards hommes, je ne suis pas du pays ; je suis une japs-importée mais je conclu que c’est carrément les continents d’Amérique qui ont cette mentalité « masculine » dirais-je (je veux écrire un sujet à ce propos) mais du côté Europe, je ne pourrais pas te dire car j’avais faite mon innocente en posant des questions qui me semblaient banales et ma foi, une chance j’aime les filles pour ça, plusieurs gars avaient écrit disant : « Moi être avec une fille qui a des broches oublie ça ; ça ne me tente pas de me faire écorcher le bijoux »… MEH ! je leur ai dis… J’ai été rarement avec des gars dans ma vie mais je ne savais pas qu’il fallait flatter le « bijoux » avec les dents… C’était pénible sans dire triste, j’aimais mieux avoir mal aux dents que de lire ça « (- . -) » Espérant que tu ne vive pas ça et les autres non plus « (^.^) » — Pour conclure, espérant que mon forum t’as remonté le moral un peu et qu’il sera utile à d’autres comme ce blog-ci. Je ne veux pas trop empiéter sur ce blog mais je tente de montrer aussi les revers de l’orthodontie en général en touchant tout les sujets : traitements, sentiments d’abandon par jalousie, séductions (tout inclus), ce que les gens doivent savoir avant, pendant et après, valorisation personnelle, sentiment de se sentir plus vivant(e) portant des appareils et etc.. Chaque cas est unique et tout dépend comment les gens arrivent à dealer avec ceux-ci, il y aura toujours du positif et du négative autour de soi, d’où je tente de connaître des gens (réel et internet) à parler de leur expérience et qui sont continuellement confrontés avec les points mentionnés plus haut, via mon forum… Mais ça, je ne peux pas tordre les bras de personne « (^.^) » — Au plaisir de te relire et bienvenue dans le monde des brochées ! « (^.^) »

  68. Bonsoir, à la lecture de vos messages, je me dis que vous avez beaucoup de courage. Moi, je viens tout juste de commencer mon traitement orthodontique, et là je le regrette déjà. J’ai choisi les bagues céramiques discrètes mais surement pas invisibles. J’ai l’impression d’avoir un gros truc dans la bouche, c’est affreux, j’ai envie de pleurer. Mes dents me font mal et j’ai du mal à manger. Vive les soupes !!! En fait, moi j’avais une dent en bas qui sortait de l’arcade depuis toujours, et avec l’âge, j’ai eu une récession gingivale au niveau de cette dent. Mon dentiste me conseillait depuis longtemps de l’enlever et de me faire resserrer l’espace par l’orthodontiste. Donc, me voilà embarquée dans cette aventure à 36 ans, et quand je lis vos messages, je m’affole. Quelle idée d’avoir entrepris çà ! J’ai peur que le traitement orthodontique me crée une récession gingivale au niveau des dents qui devront bouger. Quelle angoisse. J’aurais du plutôt me faire poser un implant à la place de ma dent enlevée, cela aurait été plus simple et tout aussi joli. Bref… J’ai un espace d’environ 4 mm à resserrer et l’orthodontiste ne peut pas vraiment me donner de durée de traitement. Elle me dit que cela dépend des personnes car chez certaines personnes les dents bougent plus vite que chez d’autres. Donc, me voilà bien avancée et bien découragée maintenant. De vous lire, cela m’encourage un peu mais… Rien que d’imaginer ces bagues en bouche pendant 2 ans, je suis malade… et cela fait tout juste 3 jours. Au secours !!! Je suis obligée de mettre de la cire orthodontique sur les bagues de côté car elles me blessent le coin des lèvres. Je suis sous doliprane et pansoral sur le coin intérieur des lèvres. Combien de temps tout cela va durer ? Merci à vous pour vos expériences qui parfois remontent un peu le moral. Je me dis que je suis pas seule dans cette galère. D’ailleurs il y a -t- il quelqu’un qui comme moi commence tout juste son traitement ?

  69. « (^.^) » … Deja, regrette pas ton traitement. Si tu l’as commencé c’est que tu le voulais ; les orthodontiste écoutent généralement ce que l’on veut d’eux. — Le fait de ressentir un « gros truc » dans la bouche, si ce n’est que des broches (étant en début de traitement), au bout de 2 mois tu vas t’y accommoder et tu les ressentiras plus du tout ; elles feront parties de ta vie et ça ce genre de « feeling » viendra dans une nuit. Tu te lèveras un matin et tu n’auras plus le sentiment d’en porter. Il faut s’accepter quand même quand on décide un traitement. — De ce qui sont des dents sensibles, c’est normal. A peine frôlées, les dents sont déja en mouvement ; ça ne prend pas grand chose pour leur faire sortir du lit ! Pendant que les dents bougent, la gencive se refait pour accommoder tes « nouvelles dents ». Les dents sont la source de la vie humaine et ont un rôle important ; elles sont en mesure d’endurer pas mal de chose. Par contre, ne pas prendre les dents pour des clous non plus. — Il est clair qu’en excluant les douleurs, il pourra arriver que tu puisses prendre 2 doigts et faire bouger une dent. J’avais peur quand j’ai fais ce teste la, je croyais qu’elle était pour tomber ! Mais avec la gencive qui se refait graduellement, la « paranoya » s’estompe assez vite. Je comprend totalement tes stress et tes peurs qui te semblent inconnus ! Mais comme je dis sur mon forum, avant de commencer généralement un traitement ortho, il vaut mieux savoir jusqu’où nos gencives peuvent aller avec les appareils, d’où la parodontie. Si dans un cas, une fille qui a un écart de 4 mm entre 2 dents et on voit vraiment le top de racine, fort possible qu’il y aura une greffe a faire avant le traitement. SI d’autre chose se font révéler, il faudra remédier à tout ca avant tout traitement (prix selon les professionnels). — Il est vrai que les ports des appareils varient selon le cas des clients : ce qu’il y a à faire, ce que le client souhaite faire, quel type d’appareil seront utilisés, le délai des traitements. C’est juste toi qui decide ce que tu veux faire avec tes dents. Il est difficile de tout écrire ce que j’ai écrite sur mon forum a ce propos mais faudrait le lire quand meme, je laisse pas les gens dans le néant la noirceur et la confusion… — Au plaisir de vous relire tous, j’aime quand la communauté des « broché(e)s » s’exprime ; c’est un monde unique et à part des autres ! — Sore ja, mata minna !

  70. Bonsoir Audrey,
    Je suis comme toi, en tout début de traitement. 1 mois à peine de bagues supérieure et deux tites semaines pour les bagues d’en bas. Comme toi, je porte des bagues transparentes, mais visibles. Comme toi j’ai 35 ans. Comme toi à nouveau et pour finir, j’avais des problèmes des dents qui bougeait vers le bas et la gencive qui remontait avec racines exposées … Bonjours les problèmes. J’ai beaucoup hésité avant de me mettre un appareil. Car même si j’ai les dents en avant, j’ai toujours était bien avec mon apparence et mon sourire. Ce qui m’a fait changer d’avis a était le choix de ma sœur. Elle aussi a les mêmes problèmes que moi, que nous, et a décidé d’enlever ses dents et de poser des prothèses. Je peux te dire que la solution est plus chères, pas forcément plus jolie. Et dans son cas, elle a commencé à avoir mal. Bref, elle sent rentrer dans un hune min. sans fin et surtout sans retour. Alors voilà qu’après avoir discuté avec d’autres, qui ont aussi choisi de ne pas porter des bagues, elles m’ont toutes dis : vas y n’hésite pas, si je pouvais revenir en arrière….. Bref. Voilà, je suis baguée. Maintenant pour environ 30 mois. C’est encombrant, ça fait mal au début mais on voit quand même rapidement un résultats dans mon cas, j’ai un gros chantier et franchement, je vois un peu que ça avance. C’est comme construire une maison du rien. Au début et très vite, y a beaucoup de bordel et la maison est vite débout, mais après la fin prend du temps car il faut faire les finitions. Donc courage. Je dis tout ça pour toi et je me le répète à moi même tous les jours. En plus. Je donne des cours a des jeunes adultes. Je peux te dire que la première fois que j’ai ouvert ma bouche devant ma classe, c’était pas évident. Je sentais tous ses regards sur moi, et sur ma grande bouche, mais voilà que passé les deux heures, finalement on se rend compte qu’on survit. Depuis min petit mois, j’ai fait plein de petites expériences avec les gens maintenant, je me surprend a observer leurs réactions. Le plus drôle a été un monsieur qui voyait ma pp. bouche très charnue et avait de la peine a voir ailleurs, je suis sûre qu’il fantasmait. C’était drôle. Alors voilà, on porte le mont blanc dans la bouche, mais c’est surtout au début. Après ça va mieux. Les muscles des lèvres se font aussi. Quant à la douleur ça dure quelques jours et elles se déplacent d’an la bouche, la seule chose terrible que je trouve maintenant ce sont les apéros, car y a souvent des petites choses à croquer. Alors pas terrible surtout au début. Car en plus de ça, on a honte de mettre tout dans la bouche comme une mal propre. Dis toi que c’est de la faute à notre société qui fait de nous des poupées coincées faite pour plaire aux autres. En attendant la fin et les différentes étapes de ton traitement, trouve toi de choses drôles. Comme siffler le matin par tes bagues. En tu es un peu sensible à la musique, tu verras c’est un son sympa. En ce moment, avec mon copain on s’entraîne a trouver des bisous différents pour varier afin qu’il ne se blesse pas. Du coup on rigole beaucoup avec les idées qui affluent. Je te dis courage on est la pour se soutenir et te soutenir. Encore y a quelques jours, c’était Sansoriza qui me disait des choses sympas pour supporter tout, tu vois comme quoi in s’y fait.

  71. Je compatis à tous vos messages!
    j’ai eu un appareil étant jeune et un fil de contention en bas (alors qu’en bas mes dents ont tjr été droites…). Un appareil provisoire de contention en haut qui m’a été enlevé au bout de 1 mois alors que mes dents avaient déjà légèrement rebougées. Mais mon orthodontiste a dit que ça ne bougerait plus… tu parles, me voici quelques 13 ans après et mes dents du haut sont revenues exactement comme avant…c’est désespérant…tout ça à cause d’un orthodontiste qui aurait du me poser un fil en haut et tout cela ne serait jamais arrivé…mais à l’époque, ça ne se faisait pas c’était qu’en bas…
    le pire c’est de me dire que je les ai vues bouger au fur et à mesure mais on ne s’en rend pas compte et on pense que ça s’arrêtera tjr…
    je connais pas mal de gens qui ont leurs dents qui ont rebougé! je pense que la seule solution c’est la contention définitive (oh si seulement, j’avais pu en bénéficier…).
    parce que si les dents poussent de travers c’est bien pour une raison, c’est parce que des forces s’exercent et donc s’il n’y a pas d’extraction de dents comme c’est mon cas, les dents une fois libres ont de grandes chances de revenir en position initiale!

    donc à tous ceux et celles qui sautent le pas, demander une contention, ça vous évitera beaucoup de regrets.

  72. Hélas oui les dents reprennent leur position originale lorsque les appareils dentaires sont enlevés ; d’où les deux premières semaines sont douloureuses, les dents sont forcées de bouger. Donc lorsqu’elles n’ont plus de support, elles reprennent leur position. Mais il existe trois « appareils » pour éviter cela : 1- La gouttière qui est la plus usuelle, moulée et transparente mais comme tout plastique, durcie et se casse avec le mélange de l’air et l’acidité de la salive. Elle est fournie à la fin du traitement (haut seulement) — 2- L’attelle, qui elle est collée du bas, à l’arrière des dents et y demeure toute la vie, mais elle est garantie de 1 an. Si elle décolle, des frais s’imposent. — 3- Le Hawley (connu sous Activator, Retainer), fil rigide et polymère moulé qui épouse la forme du palais et des gencives ; le fil est assez voyant mais l’appareil est amovible pour un bon brossage et entretient bucco-dentaire. De plus, on décide quand le mettre ou non selon le besoin. Comme le numéro deux, le port demeure toute la vie pour un alignement stable. Libre à vous de voir votre besoin : santé bucco-dentaire et aisance à l’entretient ou la vision des gens à votre égard… Dans mon cas, j’aimerais le Hawley (en passant, j’aime ce site) : http://www.bracesshop.de/Fake-Braces/Activator::19.html

  73. Avec ou sans ?
    Voilà, depuis une semaine, je suis débaguée, après 20 mois d’Incognito en haut et en bas, au lieu des 30 initialement prévus. Tout a bougé comme dans du beurre, une fois les 4 prémolaires gênantes (mais saines) arrachées.
    Les contentions sont posées, je vais faire les moulages pour l’appareil de nuit lundi, et je stresse chaque jour que les dents bougent à nouveau. J’imagine que cette paranoïa va s’estomper au fil du temps… Je suis ravie de mon sourire, et je tenais à insister auprès des lecteurs qui se tâtent sur l’importance du praticien. Pour ma part, j’en ai vu deux, car le 1er, qui était le plus réputé, me paraissait fort prétentieux et hautain. Le second, plus modeste mais tout aussi compétent, s’est révélé être la bonne pioche(même si plus cher).
    Car faut bien garder à l’esprit que cet homme/femme va vous faire mal au moins 1h par mois, donc autant être en adéquation avec lui/elle dès le départ ! D’autant plus que cette souffrance, finalement, c’est vous qui l’avez demandée (et payée…), mais le transfert est facile !
    Bref bonne chance à tous ceux qui se lancent, surtout comparez bien, et acceptez la discipline (hygiène, élastiques), c’est le prix à payer moralement. Mais qu’est ce qu’on est fiers, après ;)

  74. @LaCorbuzéenne
    Peux tu me donner en mp ryamade@yahoo.fr, les coordonnées de ton orthodentiste stp ?

    J’aimerai pouvoir le consulter avant de prendre ma décision qui porte évidemment sur la pose d’un appareil linguale.

    Merci d’avance

    A+

  75. Bonjour!
    Je dois avouer qu’en lisant le récit, je réalise que ça a vraiment été le parcours du combattant, mais je te félicite Spassion Girl pour ton courage… (et tous les autres d’ailleurs…) et je t’assure, vu ton beau sourire, c’est sûr, le jeu en valait bien la chandelle!! Moi, j’ai 27 ans, je vis à Madagascar et j’aimerais franchir le cap (j’ai les dents pas alignés et ceux du devant assez écartés, donc zéro esthétique quoi!!) ce qui me donne vraiment des complexes …mais j’aimerais trouver une bonne adresse d’orthodontiste dans mon pays, si Poussy de Madagascar qui a posté le 08/08/2012 pouvait me renseigner un peu sur le sien, comment ça s’est passé ou me donner l’adresse de son orthodontiste, ça m’aiderait bcp… ma vie vient de prendre une nouvelle tournure et pour le grand jour, j’aimerais afficher un beau sourire… Merci d’avance pour votre collaboration et bonne continuation à tous!

  76. Hello ! Je voulais avoir plus de précisions concernant la consultation du sourire. J’ai eu deux traitements orthodontiques (entre 12 et 14 ans, puis entre 19 et 21 ans, j’en ai actuellement 24) mais je ne suis toujours pas satisfaite du résultat : mes dents ne veulent pas rester alignées, mais ça n’est pas dramatique. Par contre j’aimerai bien aller consulter avant que cela se transforme en quelque chose de plus grave (oui je suis un chouïa parano, mais j’ai tellement peur de revoir mes dents toutes chevauchées revenir au galop!).
    ** FIN du 36 15 My Life **
    Du coup ça me tenterai bien d’aller à la consultation du sourire (même s’il est long d’avoir un RDV). Comment cela se passe ? Est-ce que le tarif de la consultation est onéreuse ?
    En espérant avoir une réponse, bisous :)

  77. Ouah! Je ne peux pas imaginer de porter un appareil à 30 ans. C’est la folie. Deux ans était trop longs pour moi. C’est insupportable.
    Jean | http://www.parodontie.ca/implantologie.html

  78. Bonjour,
    Est-ce que l’un d entre vous a eu un traitement incognito en tarn et garonne? Celà m’intéresse.

    Sinon, je me rabbatrai sur le traitement classique avec bagues transparentes mais bon, j’ai depasse les 40 ans..Dur dur

    A propos, une de vous parle d,un fil blanc! L’ortho de mes fils me soutient qu’il est toujours gris!

    S,il peut être blanc je me lance!

    Confurmez e mou svp,je sus désespérée car mes mauvaises positions de mes dents commencent à sérieusement abimer mes gencives!

    Merci pour vos reponses

  79. Bonjour tout le monde,

    Je suis très contente d’avoir retrouver ce blog. Merci pour ce témoignage il est très intéressant. Je me rend compte que l’orthodontie n’a plus d’âge. J’ai 34 ans et j’ai commencé mon traitement il y a un an. Bon courage à tous.

  80. Coucou
    tout d’abord je trouve que tu avais un sourire pas trop laid avant mais mieux maintenant c’est clair.
    Moi je veux le faire mais faute de moyens je pense attendre mon probleme moi c deviation plus probleme de langue qui depasse et petite machoire et occlusion du coup quand je sourit j’ai beau etre jeune ca me fait une sale tete tout ridée un nez enorme il est deja pas petit et j’ai l’impression que c’est monn visage qui est comme ca que la chirurgie dentaire ne m’aidera pas …
    mais ton temoignage ma motivée

  81. Bonjour,
    Je trouve ce blog super !
    Pour ma part j’ai commencé un traitement d’orthodontie avec les gouttières invisalign. Je n’en suis qu’a ma 1ère gouttiere (Une nouvelle tous les 15 jours) et cette semaine j’ai du extraire 1 prémolaire en haut côté droit et pour le côté gauche mon RDV est dans quelques jours. Ma machoire manque de place même apres m’avoir extrait les dents de sagesses. Je dois alors tout faire réaligner et je compte sur ce traitement invisalign qui reste tout de même tres coûteux (5 000 €) mais bon au moins on ne le remarque pas. J.espere vraiment que le résultat sera bon, j’en ai pour 15 mois. Pour ma part pas vraiment de douleurs je dirais juste une pression et une sensibilité sur les dents mais pour le moment cela reste très supportable. Je n’en suis qu’au début, est ce que quelqu’un a suivie ce traitement pour me faire part de son résultat ?

  82. Coucou , quand je lis tout vos commentaires sa me rassure vraiment, j’ai 17 ans et pour moi avoir un appareil dentaire c’est quasi trop tard , a cette age la c’est le moment de l’enlever l’appareil , et en ce moment c’est vrai qu’il y a plus d’adultes qui mettent un appareil . Je dois m’enlever 4 dent par contre , je sais même pas si c’est douloureux , je stress plutôt pour les extraction , mais bon je saute le pas , faut souffrir pour être belle .

  83. je compte chaque jour pour que je puisse mettre mon appareil, faute de moyen, j’attend, encore et encore…

    13’000 CHF en suisse…

    C’est mon rêve le plus cher ! Ton article est très touchant, je vais y arriver aussi, un jour, peu-être…

  84. This might be the best weblog for everybody who is wishes to learn about this topic. You already know a lot its almost challenging to argue to you (not too I personally would want…HaHa). You surely put a entire new spin over a subject thats been revealed for several years. Amazing stuff, just great!

  85. Quelle joie de tomber sur ton article!! Je suis remotivée! A 29 ans je n’en peux plus moi aussi de ne pas pouvoir sourire!!! Merci beaucoup!!! Le prix teste élevé, surtout pour un temps partiel comme moi, mais je vais prospecter, en espérant trouver à Bordeaux quelqu’un comme ton Dr Collins!!! Merci du fond du Coeur, j’étais désespérée!!!

  86. Bonjour,

    nous sommes en 2015 et je viens de lire ton récit. J’ai 27 ans et je me fais (re)poser un appareil enfin. Te lire me rassure. C’est vrai quoi à 30 ans porter un appareil quelle honte. mais bon c’est un lingual. Le déclic? Une dent de lait qui a du être arrachée et qui du coup a laissé un trou. Impossible de sourire à nouveau je complexe. Enfin bon J+1 et j’ai mal. Je n’arrive plus à manger mais bon je me console en lisant cet article :)
    Merci !

  87. Voici un superbe récit qui met du baume au cœur, vous avez raison de faire partager votre expérience tant elle est riche. Vous qui étiez tellement complexée par votre sourire, vous voilà fière de l’exhiber à tout un chacun, et vous avez bien raison ! Félicitations pour votre démarche car cela vous a pris un certain temps et bien sûr, cela n’est pas gratuit, mais c’est réjouissant de vous lire.

  88. Bonjour, bravo pour votre courage!! Et merci de nous faire partager votre expérience .
    Cela me conforte dans ma décision, en effet je viens de me faire poser un appareil linguale il y a 48 heures!! Après 16 années de peur, d’hésitations, je me suis décidée à 46 ans de me lancer dans cette aventure !! Pour l’instant rien de vraiment douloureux pour moi, surtout de l’inconfort et une frustration au moment des repas car plaisir très limité…
    Le bas va être posé la semaine prochaine, suivie de 4 extractions de dents saines :(
    J’espère garder mon énorme motivation pour parcourir ce long fleuve pas tjrs tranquille,lol.
    Je voudrais dire à tout ceux qui sont dans l’hésitation, foncez si vous en avez les moyens et n’attendez pas 16 années comme moi!!! Profiter au plus tôt de votre nouveau sourire

  89. Ihhhh bennn bravo pour ton courage moi j ai 24 et je viens de porter un appareil dentaire en métal ou nickel depuis 15 jours et bn courage à tous

  90. Très bonne article qui permet de bien informer les internautes.
    À l’avenir je vais également écrire un article sur l’appareil dentaire afin de les proposer à mes clients sur mon site.
    Bonne continuation.

  91. Salut,

    Je comprend tous ce que tu as écrit car je suis en plein dedans. J’en suis à la période des élastiques, les miens sont les « chipmunks » j’ai déja eu les renards!!!

    Normalement fin de mon traitement dans mois ce qui fera 24 mois de pose .. J’imagine ton soulagement quand il a fallu les retirés ! ^^
    Je me reconnais complètement dans ton récit, sa doit etre vachement bizarre à la dépose non ?? Perso ce n’est pas un pb au niveau des dents mais plutôt au niveau de la machoire

    Surtout courage à ceux celles qui doivent le faire, faites le. Même si c’est une aventure n’hésitez pas. Un beau sourire sa change la vie, j’ai encore l’appareil mais la difference se voit

    Bisous
    sa vaut le cou

  92. Bjr,j’ai lu ton parcours, j’aurais aimé en faire de même. …jai consulter en 2008 et verdict parodontie du coup pas d’appareil au risque de voir mes dents tomber. ..mes dents ont encore plus bougé depuis….je n’ose plus du tout sourire et je ne sort presque plus ,trop de remarques désobligeante sur ma dentition me font complexer. …jai 37 ans et sa me gache la vie….car le pire ce citu sur mes dents de devant qui sont tres tres en avant…jai vu qlq dentiste mais personne n’a de réel solution a me proposer. …et je me repli de plus en plus sur moi n’osant plus parler a personne. …

  93. Oui, moi je dirais que c’est bien raisonnable de porter un appareil dentaire à 30 ans ! Ce n’est pas amusant, mais c’est faisable. Comme vous l’avez dit, il est long le chemin. Par contre, à mon avis, les appareils valent toujours la peine. Avoir un beau sourire, c’est avoir de la confiance en soi-même.

  94. Bonjour
    Cet article fait écho à ma situation: baguée en lingual depuis 3 jours.
    Je gère plutôt assez bien les douleurs, mon moral est beaucoup plus affecté par mes Zozotements. J ai vraiment hâte qu ils s estompent.
    Ton témoignage est très courageux, merci de nous le faire partager.

  95. Bonjour,

    Baguée en lingual depuis 8 mois, j’ai 50 ans. Il n’y a pas d’âge pour prendre soin de ses dents. Le seul obstacle à surmonter : le coût. Certes, très cher mais un beau sourire n’a pas de prix, peu importe l’âge et la santé de la dentition en dépend. Au début, c’est difficile: zozotements, langue cisaillée, douleurs après chaque visite chez l’ortho, nourriture plein les dents… Mais ça ne doit pas vous effrayer, on finit par s’y faire et « presque » oublier toute la ferraille qu’on a dans la bouche. Et les dents bougent très rapidement, c’est la plus belle récompense !

  96. Bonjour,
    Très beau témoignage, très complet !
    Effectivement, j’en ai vu aussi au cabinet d’orthodontie des patients qui semblaient consulter en couple: comme une émulation collective, ils avaient l’air de se soutenir et de s’encourager l’un l’autre :)
    Perso, j’ai aussi eu un traitement en lingual passé 50 ans.
    Et bien…finalement, ça se fait !
    J’avoue que j’ai beaucoup appréhendé mais au finale, je suis ravi du résultat et surtout, je vais pouvoir sourire et continuer à croquer la vie à pleines dents !
    Encore bravo à vous

  97. Bonsoir, votre article est vraiment complet j’ai adoré vous lire ! Pose app linguale haut +bas depuis 2 jours et ma langue est en feu … il n’y a que la cire qui me soulage mais quand je vois le peix et combien j’en utilise ça fait mal lol
    Tellement motivée depuis des années que je ne lâcherai pas :)
    Niveau alimentation je ne peux pas mâcher donc c’est réglé
    Votre sourire est sublime et ça encourage énormément
    Bonne soirée
    Caroline

Laisser une réponse