Oser une nouvelle expérience : le nouveau Silk Epil 7 Dual Epilator et une séance de coaching à gagner

Silk Epil Dual Epilator couv 30ansenbeauté

J’espère que vous avez profité de ce temps maussade pour prendre du recul et réfléchir à vos envies de changement pour la rentrée. Car ces dernières pourraient vous permettre de découvrir un nouveau geste beauté en recevant le Silk Epil 7 Dual Epilator mais aussi de gagner une séance de coaching personnalisé pour vous accompagner dans votre projet de changement, qu’il soit lié à la beauté ou non.

La boucle est bouclée

Le Tour de France est derrière nous, et nos hommes vont enfin lever les yeux de l’Equipe et de nouveau s’intéresser à nos gambettes. On ne les a pas attendus pendant cette quinzaine pour refaire le monde. Pas juste le Tour de France. Et prévoir quelques remaniements dans votre vie, telle une parfaite Ministre. Avant que vous ne partagiez la nouvelle expérience que vous souhaiteriez tenter, je vous raconte la mienne faite en cette période cycliste, ou devrais-je dire cyclique.

Juillet 2006. Vacances entre copines très célibataires dans le Sud. On se prépare toutes pour sortir, je maquille les yeux d‘une tandis qu’une autre me demande une French. On papote beauté sur la terrasse. Mais question épilation, j’ai tout à apprendre d‘elles. « Quoi, tu n’as jamais essayé l’épilateur électrique ??? » me souffle O., qui me ramène illico son Silk Epil et me fait une démo. Elle est déjà très convaincante en affaires (on a bossé ensemble) mais là, rien à redire : j’achète la semaine suivante mon 1er Silk Epil, et y suis restée fidèle. Mais comme beaucoup de filles, je « complète » en rasant, quand je veux que mes jambes soient très nettes. Et c’est à partir de ce constat que Braun a décidé de développer un épilateur 2-en-1 intégrant des lames Gillette Venus. Ce produit le plus premium de la gamme Silk Epil promet de nous faire des gambettes nettes longtemps grâce à l’épilation et en même temps plus douces grâce au rasage qui assure une finition parfaite  en un temps réduit.

Juillet 2011. C’est exactement dans le Sud, et dans la même maison, mais sans les copines que j’ai testé ce produit hybride. Ou devrais-je dire oser tester. Car je n’ai plus mon team de supportrices pour me driver ! Me voilà seule face au changement.

Aux conseils d‘utilisation tu n’échapperas pas

Je te vois déjà te ruer sur le produit et les accessoires pour l’essayer, mais cette Echappée belle, en mettant la notice direct à la poubelle, ne te rendra pas service.  En passant à un produit plus sophistiqué, il est quasi indispensable de s’attarder sur la notice pour bien comprendre et manier le produit.

Ainsi j’apprends que c’est fini le bon vieux temps de l’épilateur qu’on passe et repasse sur la jambe comme on étend du beurre sur une tartine. Non seulement la tête d’épilation fonctionne mieux par mouvement lent et unique mais en plus le rasoir fait son travail d’exfoliation des poils incarnés.  Un seul et lent passage suffit. Si.

Silk Epil Dual Epilator jambe 30ansenbeaute.com  510x382 Oser une nouvelle expérience : le nouveau Silk Epil 7 Dual Epilator et une séance de coaching à gagner

Etant habituée à l’épilation à « sec », je n’ai pas du tout été réceptive à la technologie Wet & Dry de Braun, qui est proposée depuis quelques temps sur ses épilateurs. Même si apparemment, le fait d’utiliser l’épilateur sur des jambes un peu ramollies par un bain tiède serait bien moins douloureux. Mais avec le Dual Epilator, je ne vais quand même pas être maso au point de ne pas utiliser d’eau ni produit moussant avec une lame. Wet, Wet, Wet !

Une épilation à sec avec mon épilateur de base, c’est minimum 15 minutes par jambes une fois toutes les 3 semaines. Avec le Silk Epil 7 Dual Epilator, 95% des poils sont épilés et 5% sont rasés en moyenne. Pour arriver à 100% de poils épilés, on suit le programme (disponible sur le site web) qui consiste en une utilisation hebdomadaire le 1er mois, puis uniquement mensuelle. Personnellement, j’ai du passer 15 minutes sous la douche pour épiler/raser mes jambes donc le gain de temps est réel. La repousse n’est pas très rapide, et les jambes après une semaine sont encore très douces. Malgré ma présence au bord de la mer, où le sable, le vent et le soleil sont autant de facteurs asséchants, ma peau reste nickel. Et pas de trace de poils incarnés. Jusqu’ici donc, le produit tient ses promesses.

90°. Je ne vous le redirai jamais assez : oubliez la manipulation «  couteau à beurre ».  Les pinces ne peuvent faire le travail que si l’appareil fait un angle à 90° avec votre jambe. C’est un geste à prendre. Je n’étais pas très à l’aise lors de ma 1ère utilisation, sans doute un peu tendue à l’idée de ne pas forcément maîtriser le mouvement. C’est un peu perturbant car on ressent une petite douleur, mais on ne sait pas au départ son origine : l’épilateur ? le rasage ? Forcément, allier 2 méthodes d’épilation peut un peu dérouter. Mes mouvements sont devenus plus fluides, surtout après avoir constaté que tout se passait bien . Et que j’ai pris le bon rythme. J’ai bien fait de ne pas me buter sur les genoux ou chevilles où les poils peuvent se montrer très résistants…car c’est sur ces bosses que l’on peut se couper. Du coup pour ces zones sensibles, soit on met la tête pivotante classique (fournie dans le modèle 7771 à 150€), soit on utilise l’accessoire zones sensibles (fourni dans le modèle 7891 à 170€).

Vous voilà donc armées pour vous lancer dans cette toute nouvelle expérience beauté, maintenant à vous de jouer !

LE CONCOURS

Je vous propose de gagner 3 Silk Epil 7 Dual Epilator 7771 d‘une valeur unitaire de 150€ aux personnes dont le désir de changement m’aura le plus interpellée (selon son background, son objectif, ses contraintes…). Je ne retiendrai pas les récits les plus originaux, mais les personnes me semblant les plus motivées par un accompagnement pour avancer dans leur projet.

Un tirage au sort (avec outil Randomizer) parmi ces 3 personnes désignera la gagnante de la séance de coaching personnalisée d‘1h30 d’une valeur de 300€, réalisable soit physiquement à Paris, soit par téléphone pour les personnes habitant en province, avec Luce Janin-Devillars, psychanalyste et coach et auteur de « Changer de vie » aux éditions « La Martinière » 2001.

Comment participer

Laisser un commentaire, avec une adresse mail valide, et raconter quelle nouvelle expérience ou projet au sens large vous aimeriez tenter. Il ne s’agit pas uniquement du domaine de la beauté mais de nouvelles activités (apprendre la photographie, apprendre le ukulélé…), de nouveaux projets professionnels (créer son entreprise, changer de job, se lancer dans une nouvelle formation…), de voyages…Comme mentionné plus haut, n’hésitez pas à décrire ce projet, et en quoi et sur quoi un coach pourrait vous aider.

N.B.: sous pseudo, votre témoignage restera anonyme. L’adresse mail communiquée dans le formulaire ne sera pas diffusée et ne servira uniquement pour vous contacter si vous avez gagné.

Conditions de participation

  • Mentionner une adresse valide et unique dans le formulaire de commentaire. Sans cela, votre participation ne sera pas prise en compte
  • Être domiciliée en France métropolitaine
  • Aucun lot ne peut être changé ou converti en espèces
  • Une seule participation par personne

Concours couvert jusque mardi 2 août 2011 minuit.

Résultats du concours : mercredi 3 août 2011

Les 3 gagnantes seront averties par mail et via commentaire sur le blog. Sans manifestation de leur part dans les 10 jours suivant la publication des résultats, le lot sera remis en jeu.

Bonne chance !

Opération sponsorisée

loading Oser une nouvelle expérience : le nouveau Silk Epil 7 Dual Epilator et une séance de coaching à gagner hellocoton Oser une nouvelle expérience : le nouveau Silk Epil 7 Dual Epilator et une séance de coaching à gagner

49 commentaires

  1. Je tente ma chance car cet épilateur me fait trop trop trop envie! Le changement, je suis bien placée pour en parler je crois, je suis actuellement en plein dedans … Nouveau job & une évolution considérable au bout d’un mois, ça fait un mois que je montre à ma patronne qu’il faut qu’elle me garde, que je suis motivée, que je ne la déceverais pas et que les responsabilités qu’elle m’a donné, je les suivrais à la lettre … Verdict samedi prochain, mon contrat se termine, va t-on me donner un CDI? Le CDI que j’attends depuis des mois & des mois … le CDI qui ferait que la galère des fins de mois serait terminé, celui qui ferait que je pourrais enfin profiter de la vie et me faire plaisir comme je veux, celui qui ferait qu’avec mon homme on pourrait s’autoriser des petits week ends en amoureux, des restos plus chics que le kebab du coin … C’est ça mon projet, et je suis consciente qu’il va me falloir du temps: Evoluer au boulot encore & encore, pour un jour arriver à atteindre mon rêve: devoir gérer ma boutique!

  2. Le changement…

    Je suis en plein dedans également en ce moment et pour ne pas faire original, c’est aussi un changement professionnel qui va s’opérer pour moi!!

    Pour tout te dire, je suis actuellement vendeuse. Depuis 2 ans, je travaille dans une petite boutique et me démène pour montrer à mes supérieurs que j’en veux. Mon but : Je souhaite devenir responsable dans les mois qui arrivent et décrocher par la même occasion un CDI. Je suis formée en conséquence depuis 1 an et demi, je m’accroche chaque jour pour ne faire aucune erreur, travailler sur mes techniques de management, retenir chacune des procédures qui ont lieu à la boutique, être opérationnel niveau RH.

    Bref, je me sens prête à avoir enfin ma propre petite boutique et mes supérieurs me sentent également investie.

    J’ai donc remplie mon dossier, mon suivi de compétence, mes attentes et là où j’ai fais ma follette… En disant que j’étais mobile sur toute la France peut être :D

    J’attends donc avec grande impatience et un peu de peur quand même (parce que quitter famille, chéri, amies… Ca fout les chocottes quand même!!) de savoir qu’elle va être ma prochaine destination. A même pas 23 ans, c’est pour moi une chance énorme que de pouvoir devenir responsable, c’est une attente mais aussi une grande fierté pour moi que de pouvoir aspirer à ce poste!!

    Je travaille déjà énormément mais là je pense qu’il va encore falloir que je m’investisse puissance 1000 donc si je pouvais gagner un peu de temps niveau épilation, ce serait déjà ça de pris :D

    Bon vous croisez les doigts pour moi? Que j’ai mon poste serait vraiment un aboutissement pour moi et la récompense de mes efforts :D

  3. Le désir de changement… je crois que je n’ai jamais été de ma vie dans une telle situation de changement et c’est pourquoi ton article m’a tellement interpelé.
    D’une part je suis dans une phase très difficile psychologiquement car je suis en train de me séparer de mon compagnon avec qui j’ai passé 6 ans de ma vie et j’ai vraiment la sensation de devoir repartir à zéro. Ma vie professionnelle est en stase et je dois donner une nouvelle impulsion à ma vie entière sous peine de me laisser engloutir par le chagrin et les regrets.
    Passer à une autre étape de sa vie requière parfois une aide extérieur et c’est la raison pour laquelle je pense que ce coaching pourrais m’être bénéfique.
    Car au final dans cette épreuve que je traverse, ce qui me fait tenir c’est justement un projet. Le projet de devenir guide conférencière (j’ai fait des études d’histoire de l’art et d’archéologie) à Paris, mais aussi d’accompagner des groupes dans des agences de voyage culturel. C’est quelque chose qui me tient à cœur et qui me fait avancer car j’ai toujours voulu avoir un travail qui me permette de voyager, le seul problème c’est que le tache ma parait titanesque et que parfois je ne sais plus par ou commencer pour aller de l’avant et atteindre mes buts.
    Merci à toi pour ce concours et pour avoir écouté le récit de ma vie ;)

  4. Oups, je n’ai pas ajouté en quoi un coach pourrait m’aider :s

    Si je peux me permettre d’ajouter… Je pense qu’un coach pourrait être bénéfique pour moi dans le sens où je suis jeune et j’ai des fois quelques craintes et doutes qui m’envahissent. Je sais que je suis capable de mener à bien les missions qu’une responsable se voit confier, mtn j’ai toujours peur de perdre en crédibilité vis à vis de mon âge. Cela peut paraître bête mais je pense qu’il y a un travail à faire là dessus, il suffirait que je m’assume encore un peu.

    A mon sens, on évolue de manière constante et je pense qu’un coach pourrait également m’aider à avancer et me construire dans ma vie de femme dans le même temps que dans ma vie professionnelle.

    Je t’accorde qu’un coach n’est pas un magicien mais bon un bon travail d’estime de soi ne fait jamais de mal à personne :D

    J’espère que ma participation en deux temps sera tout de même validé :s

  5. Quelle expérience j’aimerais mener…? Je crois que ce serait de changer ma vie du tout au tout: j’ai toujours été trop timide, effacée, incapable d’aller vers les autres, ce qui m’empêche d’être pleinement épanouie. J’aimerais réellement changer pour enfin prendre ma vie en main, acquérir mon indépendance, avoir confiance en moi, évoluer, être heureuse, tout simplement.
    J’ai une vraie motivation, mais je dois avouer que le coup de pouce d’un coach serait le bienvenu…

    Merci beaucoup pour ce concours :)

  6. L’expérience qui me tenterait le plus ? Lâcher mon job de rédactrice dans un service com, et travailler à la maison comme rédactrice web en free lance. Pourquoi ? Pour pouvoir profiter un peu plus de mon petit loulou et avoir la possibilité d’organiser mon journée selon mes envies, ne plus être obligée de travailler 5 jours par semaine avec des horaires de bureau. Ma plus grosse crainte : ne pas y arriver financièrement parlant… Certes mon cher et tendre a un boulot en cdi, mais tout lâcher de mon côté pour tenter l’expérience m’angoisse un peu. Du coup j’attends, en me disant qu’un jour je trouverai suffisamment de courage, et la bonne opportunité pour me lancer. Ce qui me permettrait de foncer, c’est sans doute de commencer un peu à travailler en free lance, le temps de me constituer une clientèle, et me conforter dans mes choix. Ce qui me rendrait la plus heureuse ? Pouvoir profiter de mon bébé beaucoup plus tous les jours, en maintenant une garde chez la nounou quelques heures par jour au lieu des 10 heures quotidiennes… Un changement pour lui aussi, forcément.
    Donc en quoi un coach pourrait m’aider ? Tout simplement en m’accompagnant sur un plan d’action avec objectifs à moyen et long terme, ce à quoi je n ai pour l’instant pas le temps de travailler… Et également en m’aidant à peser les pour et les contre de manière très neutre. Ou peut-être également à me trouver une piste de job qui pourrait me correspondre encore mieux selon mon profil professionnel. Un gros détail supplémentaire : je rêve en secret de créer mon blog de maman… Et peut-être également que sur ce point, un coach pourrait être bien utile pour moi.

  7. Une vie est faite de changement et de nouvelles expériences.
    J’aime me lancer des défis alors en septembre, avec trois enfants, je change de boulot et je déménage Tout ça ne me laissera pas beaucoup de temps pour m’épiler d’où le besoin quasi vital d’un épilateur électrique!!!
    Trêve de plaisanterie! En tant que mère de famille qui travaille, qui accompagne ses enfants aux diverses activités, qui surveille les devoirs, qui fait des bons petits plats, qui fait sa lessive et son repassage à 1H du matin et qui va ensuite faire des papouilles à son chéri tellement elle est jamais fatiguée, et bien le burn out nous guette, mesdames.
    Donc mon changement à moi, c’est de faire cette année les trucs dont j’ai toujours rêvé sans jamais avoir osé. Je me suis inscrite à une séance de lap danse (tu sais danser en mini short et talons hauts sur la barre) et à un cours de comédie musicale pour monter sur scène et chanter. Et le fait d’avoir 36 ans, de la cellulite et des kilos en trop n’y changeront rien. Les regrets, trés peu pour moi en plus ça me fait grossir et franchement je n’en pas besoin!
    PS: Si je pouvais avoir l’épilateur avant ma séance de lap dance, ce serait cool, parce que grosse sur la barre OK mais avec des poils j’ai peur que ça crisse!
    Bises à toutes les filles

  8. L’expérience que j’aimerais réaliser serait de quitter mon job actuel (assistante de direction) et partir ouvrir mon restaurant spectacle à Shanghai. Je suis complétement tombée amoureuse de cette ville magnifique. Le problème pour moi, c’est que je n’ai pas assez de courage et de confiance en moi pour pouvoir réaliser mon rêve. Je suis proche de ma famille et j’ai peur de ne pas pouvoir supporter d’être loin d’eux. De plus je suis complétement terrorisé de me retrouver toute seule et que mon projet ne marche pas, j’ai peur aussi de ne pas savoir gérer les problèmes qui risquent d’arrivées pendant la mise en place du restaurant. Pourtant au travail, j’arrive à gérer les crises et le stress qui les accompagnent. Je devrais pourtant mettre tout en œuvre pour pouvoir le réaliser car nous avons qu’une vie et je pense que de vivre avec des regrets n’est pas vivre. Mais je suis pétrifier et je pense que le coach pourrait m’aider à avoir plus confiance en moi, car c’est vraiment ce qui me manque pour pouvoir sauter le pas et changer de vie afin de vivre la vie qui me fait complétement rêver.

  9. je tente ma chance … Du changement, il y en aura sûrement… professionnellement certainement mais j’aimerais tellement qu’il y en ai aussi dans ma vie. J’ai 33 ans, 2 enfants et un gros essoufflement dans ma vie sociale… Je voudrais que la rentrée soit synonyme de changement, de bonheur et de joie mais je ne sais pas par ou commencer…
    alors, oui, il va y avoir du changement …. suffit juste de trouver ce qui me conviendra le mieux…

  10. Je suis à la veille d’un très grand changement pour moi, je tente donc ma chance pour pouvoir faciliter ce changement.
    Après 4 ans passé à Paris, je commence un travail début septembre, en province, à 500 km de là.
    Ma vie parisienne me plait énormément, je me sens super bien dans l’ambiance de cette ville. Mon travail me plait, mes collègues sont presque devenus des amis. C’est un plaisir de rentrer dans mon, minuscule, appart le soir. J’ai fait des supers rencontres, j’ai vécu des évenements inoubliables.
    Bref, si mes moyens financiers l’avaient permis, je serai restée encore des années ici!
    Mais voilà la vie parisienne est très chère et j’ai dû commencer à envisager à rentrer dans ma région d’origine. Je pensais que cela aller prendre un peu de temps, donc je me disai que je devais m’y prendre en avance, mais j’ai eu le 1er poste auquel j’ai postulé.
    Alors depuis j’appréhende énormément ce retour, même si c’est près de ma famille, de mes amis. La vie là-bas est totalement différente, la vie sera, trop, calme.
    Et puis j’appréhende également mon changement de situation professionnelle. Je suis tellement bien où je suis!
    Voilà pour mon gros changement!

  11. Depuis la naissance de mon bébé, j’ai quelques kilos en trop et je me sens un peu « flasque »… Je n’ai jamais été sportive. J’aimerais donc énormément avoir la possibilité d’être coachée dans un accompagnement à la remise en forme. Je n’ai aujourd’hui pas la possibilité de consacrer un véritable budget à ce sujet. Que quelqu’un puisse donc m’aider et me guider sur une activité sportive, m’aider à modifier mes habitudes alimentaires m’intéresserait beaucoup. J’aimerais en effet beaucoup trouver du temps pour une activité sportive, mais je ne sais pas vraiment laquelle. Tout est une question de volonté, j’en suis consciente, mais si une personne extérieure pouvait m’indiquer la manière de procéder et me donner ce déclic qu’aujourd’hui je n’ai pas encore eu… Et ceci avec objectif la mise en route prochaine d’un bébé n°2 quand je serai en pleine forme et santé.

  12. IL y a environ 5 ans, j’étais dans une impasse. Je vivais dans une ville où je ne connaissais presque personne, un très gros problème de poids (qui n’était pas tout neuf), un boulot vraiment pas terrible en intérim pour lequel je faisais une heure de trajet, que j’ai du abandonner pour … dépression. Celle qui laisse sans force, sans appétit, sans projet, sans lueur d’espoir, sans communication possible avec les autres. Celle qui a deux issues : vivre, ou pas. J’ai décidé de vivre, d’avancer, de faire confiance aux autres, à moi aussi un peu au début.
    J’ai d’abord changé de ville pour retrouver des possibles – possibles amis, possibles jobs, et j’ai finalement rencontré le prince auquel je ne croyais plus, qui n’a pas eu peur de bâtir sur des fondations toutes effritées. Ensemble nous avons avancé, progressé, changé, créé un amour encore plus grand, à toute vitesse dirons certains : nous habitions ensemble au bout de 4 mois, parlé mariage au bout de 8, nous sommes mariés au bout de 15 mois, changé de pays au bout de 18 mois, changé plusieurs fois de job et de ville dans ce nouveau pays, finalement stabilisés, et accueilli une petite fille après « seulement » 4 ans d’amour…
    Cela fait 5 ans que j’apprends à vivre, et non plus à survivre. A profiter du moment présent, à croire en moi, en nous, à m’accepter comme je suis, à accepter les autres comme ils sont (ou pas, mais ne pas chercher à les changer !), à prendre le temps. J’ai 5 ans :) )
    Il reste encore un pan à faire tomber – il faut que j’apprenne à ne plus m’angoisser pour l’avenir – que ce soit l’organisation du matin si jamais on a ce deuxième enfant dont j’ai tant envie, ou le déjeuner de demain pour lequel je n’ai rien prévu comme nourriture à emporter au bureau !
    J’ai énormément progressé mais il y a toujours une petite résistance – et quand j’essaie d’y faire face, hop, mon cerveau bat la campagne… je sais que j’ai besoin d’aide pour, étrangement, arriver à me retrouver en face-à-face avec moi, et stopper la machine qui s’emballe en permanence dans ma tête. Alors, un coach, et la possibilité d’une séance par téléphone, wahou :) ))
    Le silk epil 7 dual epilator ? Allez j’avoue – peu avant qu’il sorte, je me suis offert un produit haut de gamme d’un concurrent – que je complète au rasoir en suivant le programme Braun ;) )) Je ne peux pas en acheter deux en moins de 12 mois, alors essayer la « vraie » version , ce serait une chance extra !

    Et merci Chris – parfois cela fait du bien de prendre un peu de temps pour écrire tout cela noir sur blanc, juste pour soi :)

  13. bon je sais j’ai déjà gagné une fois, mais c’était du hasard (d’ailleurs j’ai trop hâte d’accoucher pour pouvoir essayer ce parfum :D ) , donc je re-tente ma chance parce qu’un épilateur serait le bienvenu à la maison (huhu), surotut si high-tech ! Ca me pait!
    Sinon mon changement a déjà un peu commencé je dois dire, arrêt de contrat au boulot, bb2 en route – alors que je suis sans boulot et que Monsieur n’est pas une richissime homme d’affaire malheureusement – du coup bien sûr se pose la question de la reconversion professionnelle (j’ai pensé un moment à trouver un métier plus manuel mais je ne sais pas faire grand chose de mes 2 mains!), mais en plus de cette reconversion éventuelle se pose la question du lieu, et oui comme le dit le titre de mon blog, la banlieue parisienne me paraît déjà bien loin de Paris, mais alors les Landes – où rêve d’aller vivre l’Homme- c’est le bout du monde …
    Alors partir, ne pas partir ?? Tout plaquer, ne pas tout plaquer ?? Trouver une homme richissime plutôt ???
    bref refaire sa vie/ nôtre vie ailleurs … ou pas ? !
    et sinon j’aimerai bien savoir dessiner autre chose qu’un escargot :D

  14. Cela fait peu de temps que j’ai découvert ton blog et j’adore (même âge même envie…)
    Le changement une étape que j’aimerai vraiment vivre en ce moment avec une adolescence un peu compliquée je n’ai jamais vraiment eu l’impression d’avoir fait mes choix par rapport à mes envies et plutôt par déduction et restriction des médecins.
    Et aujourd’hui hui à 30 ans j’ai envie de dire stop à tout cela est de vivre ma vie sans trop de contrainte. Je souhaiterai faire un bilan de compétence pour oser changer de travail et aller vers un métier qui me corresponde mieux à ma personnalité.
    Et si je dois vivre un changement autant le vivre pleinement et croiser les doigts pour que notre désir de bébé pointe enfin le bout de son nez.
    Sinon point de vue changement beauté je suis une adepte de l’épilateur électrique ( il a plus de 10 ans) mais à chaque fois un peu insatisfaite car toujours ces poils incarnés qui sont tenaces… et là ton article m’a emballé. Merci pour ton concours et ta patience pour nous lire.

  15. le prochain projet qui commence a me prendre au tripes cest d’agrandir la famille , pas avant octobre malheureusement !!! c’est long !!!
    surtout avec un été si pluvieux !
    donc parlons plutot cotés pro : envie de faire une vae d’ici 3 pour educateur jeunes enfants :)
    et devenir proprio ….

    il y a encore du chemin !
    allez je croise les doigts
    mes gambettes le méritent !!!
    :)

  16. Bonjour,
    Je participe avec plaisir car, j’ai besoin de changer ma méthode d’épilation des jambes et du maillot!
    J’utilise des bandes abrasives et la pince à épiler! mais je mets un temps fou pour le faire;Je suis insatisfaite du travail réalisé.
    Je commence à me documenter sur les différents épilateurs pour gagner du temps et de la perfection. Je trouve que celui que tu proposes me conviendrait sous la douche ( c’est inespéré!) et faire le bon geste!
    Merci pour le concours

  17. Bonjour,
    Je tente ma chance même si je me rends bien compte en lisant les commentaires des autres que les « changements » dans ma vie restent relatifs.
    J’ai accouché en février de mon deuxième enfant et comme nous avons un garçon et une fille et que nous habitons Paris, nous n’envisageons pas d’en avoir d’autre.
    Aujourd’hui, j’ai 8 kg de plus qu’avant la naissance de mon ainé. Je n’ai jamais le temps d’aller chez l’esthéticienne pour me faire épiler, je ne prends même pas le temps de mettre une crème de jour et ma peau est donc dans un état lamentable. J’aurais donc bien besoin d’un peu de coaching pour me refaire une beauté. Je dirais même plus : pour me réapprendre à être coquette, car avec l’allaitement et les kg en trop, je me rends compte que je ne fais même plus d’effort côté vestimentaire (je ne sais plus quoi mettre….) et ça n’est pas cool pour mon mari. En ce moment, nous vivons un petit changement : nous donnons notre grande chambre au deux enfants et emménageons dans la petite chambre de l’appartement. Au programme : rangement, tri, montage de meubles, etc. Je n’en peux plus… Tout ça pour les ENFANTS ! Et ma vie de femme alors ? Voilà mon projet : réapprendre à penser à moi et j’espère que ce concours m’en donnera l’occasion. Dans tous les cas, c’est décidé : je m’y mets en septembre. Je ne voudrais pas que ça finisse par peser sur notre vie de couple…

  18. du changement ! il ma faut du changement!
    je viens d’avoir un deuxième bébé, mon grand a sept ans, je recommence tout je réapprends tout! mais voilà l’arrivée de ma Violette a tout chamboulé, je ne veux plus travailler comme avant, je veux pouvoir élever mes enfants, je veux pouvoir travailler sereinement, sans m’inquiéter de l’heure à laquelle je vais rentrer le soir et si la nounou est au bord de l’implosion après 12 heures de garde… Parceque voilà je suis costumière et habilleuse, intermittente du spectacle donc! et niveau heure supplémentaires, je pense avoir fait mon lot depuis 10 ans ! Ce métier qui me plaisait tant, qui me laissait de longue plage sans travail, mais dans l’angoisse aussi, ce métier qui me faisait me lever le matin d’humeur guillerette, je n’arrive plus à le faire…
    Ne plus travailler du tout alors? Impossible… financièrement d’une part et puis moralement aussi il faut que ça bouge quand même !
    Alors j’y ai pensé, pensé, repensé et puis ça m’est venu comme une évidence, il va falloir créer ma petite entreprise… des petites déco pour bébé, du linge de maison pop, des doudous rigolos, tout ce que j’ai cherché pendant ma grossesse et que j’ai finit par faire moi même faute de trouver dans des boutiques classiques ou sur le net…
    Une passion de toujours, bien enfoui, cachée par le reste, tout me revient maintenant, les tissus de ma mère, les dentelles, les patrons et la machine à coudre de ma tante, l’amour du joli linge marié à mon côté funky et rigolo, à mon univers coloré et décalé. Voilà une base sur laquelle je voudrait m’appuyer pour créer ma ligne de linge de maison pour bébé
    ET aujourd’hui je lis ton article, comme si tu l’avais écrit pour moi, parceque créer sa boite oui, mais comment et pour aller où? l’envie je l’ai, très profondément, la motivation encore plus, reste les doutes profonds sur les changements qui s’opèrent lorsqu’on redevient mère, et qu’il faut tout allier, maternage/boulot/maison/perso, comment me positionner en tant que femme qui travaille et maman qui élève et aime… et c’est là que j’aurais bien besoin d’un coach !
    Alors merci pour ce concours et bravo pour la trouvaille de l’épilateur!
    l’été commence enfin il parait, alors plein de soleil pour toi !

  19. oserais je dire que j’en suis toujours à utiliser la semaine des 4 jeudis mon epilady qui est devenu une vraie antiquité ?
    pas le temps (3 enfants), une collection de poils incarnés, un vieil épilateur électrique à remplacer…. ya pas à dire, il me le faut ! ça sera le début du changement

  20. Waouh, le changement ca me connait… dans le passe : demenagement tous les 3 ans, maxi, 2 bebes au compteur, chacun ne dans un pays different, des langues a apprendre a chaque lieu de vie pour une meilleure integration… et le dernier changement en date : un nouveau travail, dans un nouveau domaine pour moi, avec de gros horaires… alors j’ai recemment appris a jongler (au sens figure…) entre travail, garde d’enfants, courses, menages… la resolution de la rentree : continuez a etre la pour eux = les enfants tout en continuant a exister a ses yeux = ceux de leur papa, mon homme… et pour ca, un bon coup de pouce niveau entretien de soi ferait le plus grand bien : quelques kilos en moins, pour se sentir mieux, dans la vie, dans mes fringues ; quelques conseils beaute, car je ne suis pas une experte ; quelques conseils vestimentaires, car apres 2 naissances mon corps a change, il faut bien se l’avouer ; quelques conseils confiance en soi, car j’en manque de trop…
    Voili… merci pour le concours, et au plaisir de te lire

  21. L’expérience que j’aimerais tenter, c’est être (enfin) capable de vivre seule, sans avoir une espece de dépendance affective qui me pousse à me mettre en couple plus pour etre en couple qu’autre chose. Etre capable de vivre pour soi-même, sans se sentir vide parce qu’on est seule, ca doit être plutot cool.

  22. Oser une nouvelle expérience… Parfois la vie se charge de nous donner un petit coup de pouce ! J’ai eut une délicieuse surprise il y a quelques moi et j’ai maintenant un adorable bébé qui a 3 semaines. Le truc c’est que le papa n’étant pas des plus ravi me voila prête à vivre l’expérience de la maternité en solo, du coup pour moi chaque jour est une nouvelle expérience. Me voila en congé maternité, exilée chez les parents dans le sud de la France (oui, je sais… il y a pire) à revoir mes priorités et devoir décider où et comment ma nouvelle vie va se dérouler. Pour résumer, des idées plein la tête mais aussi des angoisses plein le ventre.

    Mon projet le plus cher bien sur c’est d’être une super maman, mais aussi de recommencer une vie nouvelle avec plus d’indépendance, faire fi de toutes mes appréhensions et saisir toutes les opportunités que je n’ai pas su saisir auparavant, trop ancrée dans une recherche de sécurité tout relative. J’adorerai pouvoir discuter de mes projets avec un life coach. Pour le moment j’ai plein de cartes en main mais je ne sais pas trop comment les jouer…

    Voila… c’est assez thérapeutique d’exprimer ses appréhensions … sinon, l’épilateur c’est bien aussi : ça me fera économiser plein d’argent chez l’esthéticienne ! ;-)

  23. Coucou,

    Alors pour commencer merci pour le concours !!

    Concernant mes changements en vu, ils se bousculent, en effet je prévoie de changer radicalement de vie, à savoir pour commencer de maigrir et pour se faire il va falloir que je suis un régime drastique puis une opération étant donner que j’ai plus de 60 kg à perdre pour retrouver un poids dit normal…

    Coté vie professionnelle je repart pour une formation en alternance afin de m’occuper de jeunes handicapés mentaux.

    J’ai 21 ans et ma vie est restée au point mort depuis quelques temps donc ces changements vont vraiment me faire le plus grand bien!

    Quant au reste les amours, les amis les emmerdes bah on change rien :)

    merci encore pour le concours!
    amandine b

  24. Au cas où la chance passerait par là, j’aimerais bien avoir de belles gambettes pour peut-être me sentir plus à l’aise cet été. Mon projet de la mi-août: rencontrer un homme qui me convienne, avec qui j’aurais envie de faire un bon bout de chemin, parsemé de lardons enjoués. Je suis « en solo » depuis plus d’un an, j’ai « tout ce qu’il faut » pour rencontrer mais il doit bien me manquer un truc? Peut-être de belles gambettes, allez savoir…
    Bon, je ne me plains pas, j’ai mis un bout de temps pour remonter la pente à tous les niveaux, maintenant que j’ai un boulot, on va chercher un loulou.
    Projet simple, euh oui, si vous voulez…

  25. Coucou!
    Alors, ici, c’est tout simple, je vais faire concis.
    2 enfants, 3 ans de congés parental à ne m’occuper que de ma petite famille…
    Envie de changement, de m’occuper un peu de moi maintenant—-> apprendre à avoir confiance en moi, être plus indépendante, prendre du temps juste pour moi, pour faire du shopping, des soins… enfin plein de choses quoi!

    Bizz et merci pour ce concours!

  26. Bonjour !

    Pour moi le premier semestre 2011 a surtout été fait de changements… contraints. Vu qu’en un mois j’ai du changer de job, de métier, de pays (je vivais aux US, retour en France), passer d’un travail dans une PME à un groupe immmmmmense et que mon amoureux a décidé qu’il préférerait se voir un avenir sans moi. Passé le choc du début (je ne recommande à personne de se faire plaquer en période d’essai !!!), je me suis rendu compte qu’après tout, tout ceci arrivait pour une bonne raison et que ce serait le moment de faire le point. Et j’ai ainsi réalisé que ça faisait un certain nombre d’années que je me laissais porter, que je laissais un peu les autres, ou les circonstances, ou la pression sociale, décider pour moi. Que je ne me demandais plus ce qui me faisait vraiment plaisir, à moi.

    Donc pour moi, le coaching ce serait ça : d’apprendre à mieux savoir ce que je veux, ce qui me rend heureuse, pour pouvoir plus m’affirmer. C’est peut-être pas énorme, mais j’ai le sentiment d’être à un âge (bientôt 30 ans !) où tout se joue, et je ne voudrais pas louper le coche d’une belle rencontre (professionnelle ou personnelle).

    Bon et bien entendu – mais ça n’est pas inédit – avoir de belles gambettes toute lisses… Ca pourrait m’aider à me trouver un loulou !!

    :)

  27. A priori, sur le papier, d’un point de vue purement professionnel, j’ai tout pour être heureuse : je suis une jeune trentenaire franchement diplômée, en poste (et de surcroit en CDI) dans une multinationale de renom, jouissant d’un bon salaire… Mais le hic, c’est que je m’ennuie avec la sensation désagréable de m’être trompée de voie. J’officie en fait dans le Marketing et suis en quête de sens… et de sensations.

    Ma grande question ? Me-suis je trompée de métier ? Pendant mes études, j’ai suivi le parcours pour ainsi dire « classique » auquel mes compétences me donnaient accès. Mais rapidement après avoir commencé à travailler, cette sensation d’inconfort s’est imposée.
    Je me suis laissée guider par la contrainte économique, peut être aussi dans un souci de reconnaissance intellectuelle puis sociale, tout en restant pourtant très consciente que, ce faisant, je délaissais un peu ce que j’appellerais « l’authenticité de soi ».

    Me reconvertir ? Oui bien sûr. J’y pense au quotidien car j’aspire à plus d’excentricité, de fantaisie et de plaisir dans ma vie professionnelle.
    Mais ce n’est pas si simple. Outre la contrainte économique (prêt immobilier, frais liés aux besoins et à l’éducation de mon enfant…) encore faut-il que je parvienne à trouver, sinon une passion, un métier dans lequel m’épanouir. Hum, pas si facile : jugez plutôt : Monsieur le Père Noël je voudrais s‘il vous plait un job qui me divertisse et me plaise, où je puisse progresser et mes compétences être appréciées, au sein d’un secteur qui ne soit pas sinistré et où il serait facile de percer. Et cerise sur le gâteau, si ce job pouvait me permettre de subvenir à mes besoins vitaux, ce serait chouette.

    Néanmoins, c’est ainsi que ce syndrome de quête de sens m’a récemment poussée à mettre en parenthèse quelques temps ma vie active pour suivre un stage de comédie, car nous y voilà, j’aurais bien aimé être comédienne : faire rire, faire pleurer, émouvoir. Et vivre de plaisir.
    Cela m’aura permis d’avancer, mais je suis consciente qu’il y a beaucoup d’inscrits et trop peu d’élus dans ce métier. Alors, quel choix cornélien que d’avoir à trancher entre épanouissement personnel et réalisation de soi et les contraintes matérielles, incontournables.
    Alors à ce jour j’essaie de me « construire » en-dehors de mon boulot en m’impliquant pleinement dans l’éducation de mon enfant, en créant des choses de mes mains, en suivant des stages de théâtre et même de couture ☺ ! A travers ces activités, j’ai l’impression d’enfin insuffler du sens à ma vie.

    Le coach pourrait m’aider à y voir plus clair. Et à défaut d’une véritable reconversion qui consisterait à tout plaquer, peut être pourrait-il m’aider à définir quelles sont véritablement mes priorités, quels sont les fondements de ma personnalité, mes atouts et mes limites. Peut-être saurait-il aussi m’aider à définir une fonction vers laquelle m’orienter qui me permettrait de vivre plus sereinement ma vie de femme active.

  28. Bonjour, je découvre le blog à l’instant et je profite de ce concours fort sympathique!
    ta question sur le changement a un énorme sens pour moi car ce mois-ci des énormes bouleversements (positifs) vont s’opérer dans ma vie. Tout d’abord, l’arrivée imminente de ma petite nièce qui va montrer sa petite bouille d’ici quelques jours, le changement d’appartement, le retour à la campagne, un nouveau mode de vie, dans moins de un mois je me marie avec un homme merveilleux, tous les préparatifs pour ce grand jour à prévoir, à la fin du mois mon CDD se termine, un nouveau travail à chercher, des envies de nouveautés comme me lancer dans la couture, dans la création, monter ma boite, vivre de ce que j’aime, mes toujours des doutes, suis-je à la hauteur? est je le droit de prendre du temps pour apprendre? pour ces interrogations là un coach pourrait m’aider, pour me donner le courage de vivre la vie que je me suis choisie et non celle que l’on m’impose!
    merci pour ce concours et bonne continuation!

  29. Et bien moi j’ai eu la chance de le gagner sur elle.be! Le 1er test a été un peu douloureux, non pas en ce qui concerne l’arrachage des poils mais parce que, pauvre fille que je suis, le passage du rasoir sur une peau sèche et bien disons… Ça BRÛLE! Donc mon 2e essai s’est fait avec une mousse de rasage et là, ben oui, tout est parfait! Je dois juste préciser que j’étais une adepte du rasage des jambes suite à un traumatisme occasionné par le 1er silk épil de ma mère, il y a trèèès longtemps… Mais là la douleur est vraiment supportable pour une douillette comme moi. À recommander donc! Bises

  30. Ah zut ai oublié de parler du changement…
    Et bien j’espère qu’il va y en avoir un énorme cette année vu que j’essaie de faire mon premier bébé! J’ai malheureusement subi une IMG en février et je croise les doigts pour la suite… Je déménage dans un mois dans un magnifique appartement avec mon chéri (youpie!). Et je dois me repositionner professionnellement cette année because aucun job à l’horizon! Et oui les dures lois du métier de comédienne… Je me suis dit que j’allais essayer de faire un break d’un an pour ne pas devenir folle à côté de mon portable en attendant que Woody Allen m’appelle, mais alors FAIRE QUOI? Mon métier me passionne tellement que tout me paraît sans saveur à côté… En plus, j’ai un premier prix de conservatoire, je vois pas bien ce que je pourrais faire avec ça… Oui là je crois qu’un coach c’est peut-être LA bonne idée. Ouh la la que de questions dans ma tête en ce moment!

  31. Bonjour,je découvre votre blog et j’en profite pour participer.
    Si c’était possible j’aimerai avoir un changement au niveau de ma vie personnelle:avant,je travaillai et je me sentais mieux même si mon travail ne me plait pas trop..j’étais utile.
    j’ai eu un bébé et j’ ai du prendre un congé parce que déjà c’est moi qui ai voulu m’en occuper pour ne rater aucune étape de sa vie et une nounou coutait le double de mon salaire(je travaillai à mi-temps).
    Actuellement,mon conjoint travaille et j’ai l’impression de ne plus servir à rien .je suis tout le temps chez moi et sors juste pour promener le petit en poussette (j’habite à 5 kms de la ville et j’y vais seulement pour faire les courses) sans compter que j’ai une seule amie que je vois tous les 2 ou 3 mois.c’est pas génial.
    Avec mon homme,on se croise parce qu’il travaille de nuit et ça commence à me peser d’avoir la sensation d’ètre seule et de ne plus avoir de vie.

    Mon projet serai de e prendre en main pour changer tout ça et me sentir mieux sur un plan personnel et un coach m’aiderai à avoir une meilleure estime de moi.

  32. je voudrais bien enfin pouvoir me mettre a une activité manuelle .. je ne sais rien faire de mes 10 doigts j’ai deja essayé la couture, le point de croix, le tricot etc mais je suis vraiment mais vraiment pas douée.. donc je vais essayer de trouver une activité qui me conviendra

    merci pour ce concours c’est super sympa

  33. A la lecture de vos textes poignants (merci de votre sincérité), je me rends compte que vous avez toutes une sacrée motivation pour le coaching et choisir 3 gagnantes sur base de vos récits m’apparaît très délicat. C’est pourquoi, pour ne pas froisser l’une ou l’autre et donner une chance objective de gagner, je vais tout simplement tirer au sort demain soir les 3 gagnantes du Silk Epil 7, puis parmi les 3, en concertation avec le coach, déterminer la gagnante du coaching sur base de votre projet. Bises et bon lundi !

  34. Coucou
    ben voila ton avis m’aide a choisir. voila 2 semaines que je cherche lequel choisir parce que je suis une adepte du rasage aux jambes, que ça pousse trop vite et surtout dru! donc mon caprice du moment c’est un épilateur Braun.
    pour mon changement, j’aimerais que cette année on trouve enfin de quoi je souffre pour pouvoir reprendre ma vie en main et enfin réaliser ma formation d’aide medico psychologique. pourvoir par la suite travailler avec les enfants handicapée et prendre enfin du plaisir a travailler sans maladie qui me ronge!
    voili voila
    j’ai twitté ici https://twitter.com/#!/pipelette07/status/97971567732076545
    biz et merci ya plus qu’a croisé les doigts

  35. Eh bien, que de changements !
    Aller, je tente ma chance !
    Côté épilation, j’ai tenté la lumière pulsée, et après quelques mois j’ai dû arrêté car j’étais enceinte. J’avais pas mal payé pour ça (l’épilation ;-) ), mais finalement, quatre mois après, je dois de nouveau régulièrement m’épiler (aller, chaque mois seulement quand même…), donc je suis retournée à mon vieil épilateur éléctrique, et je dois justement m’y mettre ce matin pour un départ dans quelques jours en vacances ! Alors un nouvel épilateur « magique », ce serait génial !!
    Pour les changements dans ma vie, cela a donc commencé avec une envie d’être enceinte, une envie qui a été réalisée, malheureusement, j’ai fait une fausse couche au bout de deux mois. Ca a été très dur, mais en retournant travailler je suis tombée sur un annonce pour un nouveau poste où je me suis dit ‘celui-ci, il est pour moi’. Après plusieurs moi à seriner que j’en avais marre de Paris, que je voulais retourner en province, un poste était à ma portée. J’ai postulé, et j’ai été prise !
    Ma fausse couche était il y a peu, mais j’ai l’impression qu’elle date d’il y a longtemps.
    Alors j’ai très envie de recommencer, c’est prévu dès notre retour de vacances dans un pays qui craint un peu. En même temps je me demande si c’est une bonne chose avec un nouveau boulot (où de toute façon on ne pourra pas m’arriver, et puis maintenant ou dans un an, quelle sera la différence ?).
    Bref, ça y est, la machine est lancée, d’ici à la fin de l’année on sera dans une nouvelle ville où on ne connait personne, mais on sera plus prêt de ma famille, de la mer, et surtout, on l’espère mon homme et moi, plus au calme.
    Alors un coach ? et bien ce serait presque plus pour mon homme. Après plusieurs années dans un boulot, il a repris ses études en parallèle, et est sur le point de les finir. En province ou ici à Paris il comptait changer de travail. Mais là cela se précise. Et si j’adore les nouvelles aventures, les projets et tout ça, lui il est plus frileux. Alors je pense que lui il aurait besoin d’un coup de main pour mieux se présenter dans son projet professionnel !
    Voilà, un couple en plein changements !

  36. cet épilateur a l’air vraiment bien!!

    Le changement c’est exactement le mot qui me va comme un gant. je vivais à Amiens cette année et depuis ma plus tendre enfance. Mais cet été pour trouvé un stage intéressant je me suis exilé dans le sud, région inconnu pour moi. 2 mois loin de tous mes amis et ma famille mais bon ça vaux le coup. En septembre je change d’école, je rentre dans un grosse école privé de marketing publicité sur paris. et donc pour cela je déménage dans la Grande Capitale où les loyers sont chère et où il y a plein de monde … Tout change … les repères, le domicile, le lieu d’étude. un peu de sport ne me fera pas de mal pour évacuer tout mon stress je pense.
    Voilà une jeune étudiante en plein changement, j’espère que tout ira bien

    Merci pour ce concours, bonne continuation !

  37. Bonjour,

    Très sincèrement, j’aimerai me lancer dans ma propre affaire, ne plus avoir la contrainte de la pression d’une hierachie qui le jour où tu as une baisse de régime te mitraille, d’avoir affaire à des clients pas toujours conciliants ou des collègues avec lesquels tu ‘nas rien en communs!
    J’aimerai oui et j’envisage, de créer un commerce en province loind eParis, de la Defense, des bureuax, du beton, du metro bondé et svt en retard, des mauvaises odeurs!
    La sérénité, travailler en sifflotant et me dire que ‘jaime, de pouvoir me consacrer davantage aiinsi à mes proches, le week-end de profiter vraiment de l’été et du beau temps (quoi que cette année lol), ETRE ZEN! Pourquoi s’user au travail, la vie est si courte alors!?
    Une nouvelle expérience surement, mais si enrichissante, un challenge à relever et j’espère y venir prochainement ;-)
    Et le rôle d’un coach serait appréciable quand à me guider dans le choix d’implantation, à choisir entre un commerce indépendant ou une franchise, la egstion d’une commerce, l’aménagement intérieur! Vu que tout cela est totalement un autre monde et qu’on se lance pas non plus à la légère surtout une fois qu’on a tout plaqué son quotidien Parisien, même si ce dernier est contraignant !!!

  38. Alors qui n’aura pas de poils cet été ;-)

  39. Oui, c’est qui??!!
    -Dit-elle en trépignant d’impatience!!!-

  40. Ah les filles, merci de votre patience…J’ai mis un petit mot hier sur Facebook. Moi aussi je suis bien curieuse de savoir ce que le coach a décidé! J’attends sa réponse, qui ne devrait plus tarder. Promis!!!

  41. Les résultats ! Les résultats!!! Tu nous fait languir!

  42. Je vous dévoile avec un peu de retard (sorry) le nom des 3 gagnantes tirées au sort avec l’outil Randomizer : Laurène, Aurélie et Fraise Tagada
    Il a été très difficile de déterminer parmi les 3 la gagnante car chacune a bien expliqué son besoin pour une séance de coaching. Avec la coach, on a décidé d’offrir la chance à Laurène de s’entretenir avec elle. Voici le feedback de la coach : Le témoignage de Lorraine est intéressant parce qu’il touche à la problématique de nombreuses femmes, plutôt jeunes, engagées dans la “modernité” – vivre seule, être belle, autonome, ne plus forcément avoir besoin d’un “homme tuteur” (sauf en cas de vraie rencontre) mais qui, en fait, sont restées dans leur tête sur le schéma ancien. Les bébé filles sont, plus que les garçons, engagées dans des relations fusionnelles avec leur mère, quelles que soient les relations, bonnes ou mauvaises, qu’elles ont eu avec elle. D’où un sorte de vide ontologique de fond, qui les pousse à reconstruire, avec un homme, une relation mère enfant. Elles croient avoir rencontré “l’autre”, la différence. En réalité, elles se mettent en couple avec un objet hybride : le “père-mère”.
    Merci à vous toutes pour votre participation, en croisant les doigts pour que vos projets se réalisent!!!

  43. Bonjour,

    je suis super contente de faire partie des gagnantes:merci!!!!

  44. AAAAaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh!!!!
    Suis trop heureuse!
    Milles merci!

    (inutile de te dire que le mail avec mes coordonnées est déjà parti!!! mdrrr)

  45. Hiiiiiiiiiiiiiiihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!
    J’ai bien reçu l »épilateur!! reste plus qu’à le tester!!

  46. AH, Aurélie! Tu nous raconteras?

  47. @Aurélie: comme le dit Quatrine, ce serait super d’avoir ton retour d’expérience. Bon test!

  48. Coucou,

    j’ai essayé le mien et j’en suis contente:j’avais peur que ça fasse mal lol et bien la douleur est supportable et ça fait moins mal en l’utilisant sous la douche.
    j’ai aimé le coté pratique de la petite lampe qui éclaire les zones ou on passe l’épilateur d’autant plus que ma salle de bain est sombre alors c’est parfait.
    Je pense l’utiliser 2 ou 3 fois par semaine pour commencer et m’y habituer et j’aime bien les lames de rasoir combinées aux ponces pour arracher les poils les plus courts.
    Ol a que du plus cet épilateur

    Merci Chris!

    Karine

  49. J’ai été sélectionnée par le Cercle des Ambassadeurs pour tester le Silk épil 7 et franchement, j’en suis ravie (il ressemble à ce modèle)! Au niveau de ce qui effraie la plupart d’entre nous, la douleur, j’avoue que ça ne fait pas du bien!
    Cela dit, lorsque l’on voit l’efficacité du produit par rapport au rasoir, par exemple.. je crois que ça vaut le coup de souffrir un peu! Par ailleurs, j’ai pu remarquer que la douleur s’estompe au fur et à mesure des utilisations. Je suis, par contre, un peu dubitative quant à la réelle efficacité de pouvoir s’épiler sous l’eau : je n’ai pas remarqué une différence flagrante au niveau du seuil de la douleur.
    Afin de lutter contre les boutons, j’ai utilisé le beurre de karité pur.

Laisser une réponse