Le tatouage Tink-it: quand mon corps donne vie à une oeuvre d’art

Tatouage Tink-it 30eB

Les tatouages ont fait fureur lors des défilés Chanel et Louis Vuitton, mais restaient relativement discrets, sans faire de l’ombre à aux vêtements portés par les mannequins. Un tatouage d’un nouveau genre développé par 5 artistes contemporains français, vendu telle une oeuvre lors de la récente foire The Affordable Art Fair à Paris, fait son apparition pour habiller le corps avec des motifs qui sortent vraiment de l’ordinaire. Le corps devient toile, ou pan d’une galerie, un support singulier pour une expression individuelle d’une oeuvre en édition limitée.

5 artistes, 5 tatouages différents produits en 500 exemplaires chacun, regroupés en coffret contenant 2 tatouages au format identique sur l’ensemble de la collection (10x15cm).  Sa taille n’est donc pas des plus discrète et exige une surface du corps assez grande, pouvant être un maximum à l’air (pour éviter les frottements avec les habits). De toute manière, ce tatouage, cette oeuvre, si on l’achète, on l’exhibe.  

Sur cette photo, je porte le tatouage de la seule artiste féminine de la 1ère collection de Tink-It, qui a repris un mur de NYC pour créer « Downtown ». L’artiste trentenaire YZ décrit son tatouage comme « un bout de vie, de papier qui n’attend qu’à être collé quelque part pour reprendre vie« . Elle a récemment été exposée à la Fondation Cartier pour « Né dans la rue- Graffiti ».

J’emmène donc une partie de NYC avec moi en voyage. Le fait même que ce tatouage ressemble à une photo étonne et crée un échange avec toute personne dont le regard se pose sur mon épaule. En cela, l’artiste a réussi son challenge: une animation a lieu autour de cet élément statique, ne serait-ce par le mouvement de mon corps que par les discussions à son sujet.

Comment ce tatouage s’applique?

P1019256 510x382 Le tatouage Tink it: quand mon corps donne vie à une oeuvre dartP1019264 510x382 Le tatouage Tink it: quand mon corps donne vie à une oeuvre dart

C’est très facile, comme une décalcomanie. Il suffit d’ôter le film transparent qui protège le tatouage et d’appliquer le carton sur la peau. On humifie le papier à l’aide d’une serviette humide, qu’on presse pendant 30 secondes. Après retrait du carton, on laisse sécher 30 sec puis on enlève la colle restée autour du tatouage avec la serviette humide.

Combien de temps on peut le garder? Comment l’enlever?

Rien n’est indiqué sur le coffret concernant sa durée de vie, mais sur base de mon expérience, c’est vraiment éphémère. Au max 2 jours. Il faut noter que je l’ai appliqué en soirée après une douche, et que dès le lendemain au réveil, il commençait déjà à s’effriter. Après une baignade dans la piscine, je découvre que sa peinture (car dans les ingrédients: acrylc, résine, laque…) a décoloré ma serviette de bain sur laquelle je me suis étendue. 2 jours après, j’enlève mon tatouage avec du démaquillant, en frottant bien.

Et j’achète cela où? À quel prix?

Sur le site de Tink-it mais aussi dans certains concept stores de Paris (la liste ici), au prix de 39€ le coffret de 2 tatouages.

Merci à Laura, la jeune co-fondatrice de cette entreprise innovante rencontrée lors de la Foire, pour m’avoir permis de tester ce tatouage que j’ai été fière de porter pendant mes vacances!

loading Le tatouage Tink it: quand mon corps donne vie à une oeuvre dart hellocoton Le tatouage Tink it: quand mon corps donne vie à une oeuvre dart
Par dans Tests accessoires le 14/07/2010
Tags : , , ,

11 commentaires

  1. C’est excellent !

  2. J’aime assez :)
    Le concept est original enfin pas le concept en lui même du tatouage décalco mais des dessins choisis :)

  3. C’est très beau et très original! Dommage que ça ne dure pas plus que 2 jours. Mais ça peut être une super idée pour une soirée.

  4. Oh mais c’est un très joli concept!
    Et j’aime bp celui que tu as choisi.. cela pourrait être du plus bel effet pour une grande occasion, faudrait que j’y réfléchisse! ;)

  5. @ab’glam: je suis bien contente d’avoir testé!
    @AthenaSakura: en effet ça change des motifs à fleurs :)
    @emiliepicasso: oui, je l’aurais bien gardé plus longtemps.
    @kriss: c’est vrai que ce Downtown est vraiment intrigant, si proche de la photographie et super net

  6. Plutôt original mais je ne suis pas super convaincue… Un peu too much à mon goût ou juste pas mon style :)

  7. Bon je vais encore jouer le rabat-joie mais ce n’est pas tres nouveau comme concept et surtout c’est quand meme tres cher pour un decalcomanie :(

  8. @missviolette: ah c’est sûr, ce n’est pas discret. Surtout ce motif « Downtown », qui fait grosse tâche et dont la couleur ne se marie pas avec n’importe quel vêtement!
    @bySophie: tu sais que j’aime quand tu fais la rabat-joie :) On se souvient toutes des décalcomanies dans les Malabars, qui sentaient bon la fraise aussi. Ce tatouage me semble unique dans le sens où il s’agit de 5 artistes français dans le vent qui se sont chargés de le créer, sur des thèmes très différents. Perso, je n’avais jamais vu cela avant. Tu connais des artistes qui ont fait la même démarche dans le passé?

  9. C’est vrai que je n’ai jamais vu un design aussi original en terme de decalcomanie mais quand meme cela reste un « collage » superficiel sur la peau qui reste 2 jours et je trouve que 40 euros pour ca, c’est excessif. Oui le decalcomanie est a la mode mais sous pretexte que ce sont des artistes dans le vent, il font payer ca cher. C’est ce que je n’aime pas trop. Encore une fois, c’est purement mon avis et je comprends que tout le monde ne le partage pas. Bon allez ok je ferai encore ma rabat-joie pour te faire plaisir une prochaine fois ;-)

  10. Ce n’est pas du tout mon style mais je reconnais que le concept est sympa :)

  11. @bySophie: au moins, comme j’ai pu déjà te le dire, tu dis ce que tu penses et cela crée débat. A voir donc si ces tatouages trouvent leur public…
    @naïade: merci de ton com’. Est-ce le tatouage en général ou ce tatouage en particulier qui ne te correspond pas?

Laisser une réponse