Fashionista dans la cour d'école

Fashionista dans la cour d'école

54a97ce588cee9b7d7e42b240b832139 Fashionista dans la cour d'école

Je continue à m’émerveiller devant ce genre de vitrine, devant l’évocation des petits rats en tutus, qui, comme la mode cet été, ont tous pris des couleurs. Ce qui confère à cette vitrine parisienne de Repetto, en plus de l’innocence, une vraie joie de vivre.
Un peu avant être passée devant Repetto, je me suis aventurée dans une boutique Bonpoint à la recherche d’un cadeau pour une des nombreuses naissances de ce début d’année (mes copines se sont données le mot, ou bien???). Il paraît que toutes les stars y achètent des tenues pour leur progéniture. Je comprends, c’est frais et adorable. Des habits de bonne qualité, pas forcément bon marché, un brin classique pour les bébés sans être du « Cyrillus ». De toute façon, le classique reste vraiment mignon chez les tous petits.
Ce qui pourtant me chagrine est de voir des petites filles pas plus hautes que 3 pommes porter des vêtements identiques à ceux de leur maman.
La mode enfant devient adulte. Les plus grandes marques s’y mettent.
Le magazine ELLE de cette semaine évoque plusieurs raisons à ce phénomène:
- les mamans ont besoin de se rassurer auprès de marques qu’elles connaissent. Jacadi… j’aime Marc Jacobs, pardi!
- les fillettes ont un regard fashion de plus en plus pointu. Euh, à quand un blog mode tenu par une gamine de 8ans? Attention, les filles, on risque d’être bientôt larguées sur le net!!!
- les créatrices, après avoir accouché de leur 1er enfant, ont l’envie soudaine de lancer une ligne pour enfants. Diversification aussi justifiée par l’énorme potentiel de la mode enfantine. À quand la mode pour animaux de compagnie (qui existe déjà par ailleurs en UK et aux Etats-Unis), un créateur imaginant des lunettes et chapeau pour chiens, qui sont aussi victimes des rayons de soleil toujours plus nocifs?
Autant je comprends les ados qui s’inspirent des magazines de mode pour créer leur propre style, autant je trouve plutôt ridicule cette envie d’habiller son enfant telle un(e) adulte. Je n’ai rien contre le fait que la mode enfantine suive la mode, les tendances, que le pantalon soit aussi large et taille haute pour les petites (ouf!).
L’enfance doit cependant rester baignée de rêves, de fairy tales, de barbe à papa, de jeux, de personnages de dessins animés. Pourquoi leur donner les clés si petit du mode de séduction d’un adulte? Il faut que jeunesse se fasse, dans la cour de la récré et pas dans le cour des grands, non?
Qu’en pensez-vous?
loading Fashionista dans la cour d'école hellocoton Fashionista dans la cour d'école
Par dans Récits de mode le 14/04/2008

8 commentaires

  1. Chris.Azur

    c’est ce que je pensais, mais j’avoue qu’avec mes deux pepettes, je craque pour des tenues sympa, qui ne font pas bébé, c’est dur de ne pas succomber.

  2. sheily

    Je n’ai pas d’enfant et je pense comme toi. Mais j’ai la certitude que si j’en avais, je craquerais tout autant que Chris!

  3. @chris: surtout quand on voit la jolie frimousse de tes pépettes, comment ne pas craquer sur de jolies fringues? Je pense que je prendrai plaisir à habiller mes enfants, mais sans doute pas comme des adultes, ni dans des marques de luxe. @sheily: tu as raison, difficile de résister surtout si c’est une fille!

  4. sofsof

    Je sais pas trop; je suis entre-deux… je trouve que des enfants doivent resté des enfants c’est sur, pas des figures de mode! Mais dimanche, une amie m’a montré les vêtements qu’elle avait acheté pour ces deux petits mecs pour le prochain mariage de sa soeur; deux sarouel bruns!!! J’ai trouvé l’idée géniale pour un enfant! Donc je pense que ça dépend de ce que c’est comme vêtement!

  5. Anne Corrons

    J’adore cette boutique parisienne de Repetto, elle a le charme du passé. Quant à Bonpoint, c’est sublime, je passe toujours voir la nouvelle boutique de St Germain, mais finis toujours par ne rien acheter même pas pour un cadeau. Fidèle de jacadi, moi!

  6. soinnyc

    Je suis bien d’accord avec toi, Chris d’Ego, les enfants doivent rester des enfants…J’avais également remarqué la tendance pour les petites de 8/9ans (soyons franches, ça touche surtout les petites filles, non? Un ptit mec en costard c’est adorable, une tite fille avec des compensées, si en plus elle est maquillée, ça rappelle un peu trop le bouquin Lolita…)La mode enfantine a du bon…Vous n’avez pas vu cet épisode de Sex and The City où Samantha, après avoir été confrontée à des petites pestes de 13 ans qui se comportent en adultes, dit qu’elle est bien contente d’avoir eu une enfance, elle?…quelle problématique de société!J’écris un roman, je m’arrête là!

  7. @sof: tu vois, tu le dis toi-même « deux petits mecs »…je pense que l’on ne peut pas s’empêcher aussi de projeter ces enfants dans le monde adulte. Les habiller avec des vêtements à la mode les rend encore plus craquants.@anne: je crois que la 1ère fois que j’ai découvert Bonpoint, c’était à NYC. Il doit il y avoir des boutiques mais, pour des enfants, à part pour de grandes occasions (baptème etc), je trouve que c’est cher!@soinnyc: bien vu ton commentaire! J’ai lu aussi que des mères rentrent en conflit avec leur adolescente car cette dernière découvre et exploite son potentiel de séduction et peut se permettre des tenues près du corps que sa mère ne peut plus porter. Des femmes disent même qu’elles sont heureuses quand les copains de sa fille la regardent. D’un côté, on peut être contente d’avoir eu une enfance mais aussi reconnaître qu’on a eu aussi une jeunesse donc il faut aussi être bonne joueuse et ne pas jalouser les jeunes qui profitent de leur éclat. Pas facile!

  8. Amelimelo

    Ca me donne envie d’avoir des enfants… (comment ça pour le congé mat’?)

Laisser une réponse