Prix Fémina

Prix Fémina
2768a276524c1fbaa544317e4ba3c8d6 Prix Fémina« Baisers de cinéma« : ce bouquin, je l’ai acheté en septembre juste avant mon départ aux US et je l’ai dévoré. Je me suis beaucoup attachée à Gilles, la quarantaine, qui cherche dans les salles de cinéma quelle actrice a pu lui donner la vie, après avoir été le temps d’un tournage ou d’un nuit sous les lumières enveloppantes de son père photographe de plateau, qui lui avoua ce secret juste avant de mourir. Il visionnera des pellicules entières, fera un voyage à Nice sur les traces de son père et se perdra aussi dans une relation avec Mayliss, une femme mariée rencontrée dans une salle obscure dont il deviendra complètement drogué. Il s’éloignera de sa propre existence à vouloir essayer de comprendre ou de remplir celles des autres mais aura le choix: celui de s’imaginer ce qu’il veut à propos de sa mère mais surtout de vivre sa vie. A 40ans, il était temps!

Un très beau roman signé Éric Fottorino, qui mérite bien le prix Fémina 2007. Il succède au roman poignant de Nancy Huston, Lignes de Faille que j’avais aussi adoré et recommande vivement.

Pour finir, la petite histoire du prix Fémina que j’ignorais:

Fondé en 1904 par des collaboratrices de la revue « La vie heureuse », le prix Femina avait pour objectif d’être une alternative au prix Goncourt, qui ne s’intéressait alors pas aux femmes de lettres. Ce jour là, à l’hôtel Crillon, c’est un jury exclusivement féminin qui a pour mission de décerner le prix Femina à une oeuvre originale.
loading Prix Fémina hellocoton Prix Fémina
Par dans C'est un beau roman le 13/11/2007

Laisser une réponse